CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

L’hôpital de l’OFATMA des Cayes fin prêt

mercredi 7 mai 2014 par Administrator

Avec un bâtiment flambant neuf et des salles bien équipées, le nouvel hôpital de l’OFATMA des Cayes est prêt à accueillir les assurés et les membres de la population du grand Sud. Les représentants de la coopération taïwanaise ont remis vendredi dernier les clefs du nouveau centre hospitalier au directeur général de l’OFATMA, Max Rudolph Saint-Albin.

La clinique externe de l’hôpital de l’Office d’assurance accidents du travail, maladie et maternité a commencé à prodiguer des soins de santé aux assurés et à la population des Cayes depuis le lundi 5 mai. La petite équipe formée de 5 médecins et 8 infirmières recevra les premiers patients jusqu’à ce que tous les services de l’hôpital se mettent progressivement en marche, selon ce qu’a expliqué le directeur général de l’OFATMA.

Une délégation composée des membres de l’administration de l’OFATMA s’est rendue sur place pour visiter les installations et recevoir officiellement les clefs des représentants de la coopération taïwanaise. En effet, ce nouveau centre hospitalier dont la construction a coûté 3.3 millions de dollars est un don de l’Etat taïwanais.

« L’OFATMA a une longue tradition de coopération avec Taïwan qui avait déjà aidé l’institution à réaménager l’hôpital du Cap-Haïtien », a confié le docteur Max Rudolph Saint-Albin. Le directeur s’est montré très reconnaissant envers la coopération taïwanaise qui a offert aussi de nombreux équipements à l’OFATMA, dont des ambulances. « C’est un cadeau clés en main, le portefeuille alloué aux travaux de construction a été géré par la coopération taïwanaise, l’OFATMA n’a fait que superviser les travaux », a ajouté Max Rudolph Saint-Albin.

L’idée de construire un hôpital dans le Sud relève de la politique de l’Office d’assurance accidents du travail, maladie et maternité d’étendre sa présence sur le territoire national. Après son premier centre hospitalier dans la capitale et un deuxième au Cap-Haïtien, les responsables de l’OFATMA affirment qu’ils estimaient qu’il était bon de s’établir dans le Sud aussi.

Cet hôpital que le président de la République devrait inaugurer dans les prochaines semaines dispose des de 50 lits avec tous les services de base. L’hôpital sera doté d’un service des urgences, de plusieurs salles de consultation, d’une salle de maternité, d’une salle de physiothérapie, de deux salles d’opération avec des équipements modernes, d’une salle d’hospitalisation pour les femmes, une pour les hommes et une salle de réanimation néonatale. Il sera doté aussi d’une pharmacie, d’un laboratoire, d’une salle de radiographie, d’un appareil scanner, le seul pour toute la côte sud du pays et d’un service pédiatrique.

« Nous voulons que cet hôpital soit une référence pour tout le grand Sud et qu’il puisse répondre à la responsabilité sociale que détient l’OFATMA, a indiqué le directeur Saint-Albin. C’est d’ailleurs ce qui nous a poussés à rendre disponibles des services comme la pédiatrie au sein de ce centre hospitalier », a-t-il-poursuivi. Cet hôpital est doté aussi d’un héliport afin qu’on puisse acheminer en cas d’urgence des patients de toute la côte sud via hélicoptère.

Mme Marie Magalie Veillard a le privilège d’être la première directrice de cet hôpital. Visiblement imbue de la tâche qui l’attend, le docteur Veillard se dit prêt à offrir un service de qualité à la population du Sud. « L’hôpital n’a pas encore ouvert ses portes, mais les malades viennent déjà tous les jours pour demander des soins, a confié la directrice. Notre objectif est de servir la population, offrir un service aux patients pour qu’ils se sentent bien comme s’ils étaient chez eux », a-t-elle conclu au moment où les responsables de l’OFATMA recevaient les locaux.
Les travaux de construction, qui ont débuté en décembre 2012, devraient s’achever en juillet 2013. L’hôpital est enfin disponible avec près d’une année de retard. Les responsables de l’OFATMA, qui déclinent toute responsabilité dans ce retard, voient dans cet hôpital une grande révolution dans le secteur sanitaire dans le Sud du pays.
Louis-Joseph Olivier
ljolivier@lenouvelliste.com

Voir en ligne : Le Nouvelliste







Accueil | Plan du site | info visites 316112

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network