CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Une odeur de poudre - Par : Jean Erich René

samedi 17 janvier 2009 par Erich Jean René

Une odeur de poudre - Par : Jean Erich René

Le déficit budgétaire de l’exercice fiscal 2006-2007 de la République
d’Haïti n’est pas le fait du hasard. Il s’explique majoritairement par
l’incurie administrative. D’un côté le Sénateur Anacacis prétend un excès
budgétaire de 12 milliards de gourdes. De l’autre côté le Ministre des
Finances accuse un déficit de 3 milliards de gourdes. Ce trou de l’ordre de
15 milliards de gourdes et même plus peut avoir plusieurs explications :

1. une perte considérable dans l’effondrement du Marché Boursier par suite
de placements effectués avec les réserves de la BRH, au nom de certains
privilégiés du régime. La taxe sur le téléphone devrait boucher ce trou
béant. Hélas !
2. les dépenses non prévues par l’Exécutif haïtien pour atteindre des
objectifs purement politiques : 30 millions par commune pour organiser les
prochaines élections très hypothétiques
3. une politique économique diminuant le fardeau fiscal de certains amis.
L’exonération totale ou partielle crée un vacuum dans les caisses publiques
4. la falsification des cahiers de charge visant à réduire le revenu
imposable des possédants qui disposent de multiples manèges pour échapper
au filet fiscal
5. la privatisation des services publics les plus rentables : douanes, port,
aéroport
6. l’élite économique, pour préserver ses acquis et assurer la suprématie
de ses cartels respectifs, a développé une politique agressive parfois
sanglante. La commande des 300 autobus qu’on devrait affecter au service
public et qui a causé l’emprisonnement des Brant soulève encore des
discussions. Une fois de plus, au-delà de la tour Elizabeth, ni
analphabète ni bête, sort ses griffes et réclame la part du lion.

Les tentatives de l’Exécutif pour renflouer les caisses de l’Etat sont
infructueuses.

1. Le Gouvernement est obligé de surseoir sa décision d’augmenter la taxe
sur le téléphone en vue d’éviter une manifestation des abonnés qui
s’avisaient de jeter leurs cellulaires sur la cour du Palais National, au
cours d’une opération GNB.
2. Entretemps Elizabeth est en train de construire une somptueuse villa à
Debussy. Tout est importé aux frais de la République.
3. Qu’a-t-on fait des 22 millions de dollars donnés par la Reine Sofia
d’Espagne au profit des sinistrés des Gonaïves ? En tout cas, mardi
prochain elle sera en visite à la Cité de l’Indépendance pour vérifier de
ses propres yeux les réalisations.
4. La drogue de Port de Paix, mine de rien, est en train de déboulonner
silencieusement la machine politique en place. Tout moun pran !
5. A chaque semaine ses morts pour tenter d’étouffer le scandale. La
Minustah n’y peut rien. Son ex chef, le général Bachelar transférant de
fortes sommes au Brésil, a été tué dans une condition similaire que le
commissaire Jean Philippe Raymond. Une intervention musclée se profile pou
diciplinet cet Etat mafia de la Caraïbe.
6. Franco Camille dit Franco Cadavre, le frère de Ronald Cadavre, le jeudi
15 janvier 2009, au micro de Liliane Pierre Paul à Radio Kiskeya s’est
désolidarisé publiquement du Président René Préval qu’il accuse d’avoir
trahi la cause lavalassienne. Le pouvoir de nuisance d’Aristide avec ses
chimères rivalise les maringouins.

L’étau se resserre autour du président René Préval qui n’a plus le sommeil
tranquille. Il gratte le fond de ses tiroirs pour cumuler le minimum de
recettes fiscales anticipées requises pour garantir l’aide internationale
indispensable à l’équilibre de son budget de 100 milliards de gourdes, une
bulle de savon de Daniel Dorsainvil. La politique de la caisse vide place
l’Exécutif haïtien dans une véritable impasse financière. Une odeur de
poudre flâne dans l’air. Tout laisse prévoir un éclatement après les
carnavals.








Accueil | Plan du site | info visites 321063

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Textes d’Opinion   Politique de publication

Haitimonde Network