CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Un nouvel espace pour l’épanouissement de la femme haïtienne

lundi 14 mai 2012 par Administrator

La ministre à la Condition féminine et aux Droits des femmes (MCFDF), Marie Yanick Mézile, a inauguré, jeudi 10 mai 2012, la première « Maison des femmes haïtiennes ». Situé au numéro 22, rue Jacqueline Cardozo, ce nouvel espace a été aménagé pour mieux encadrer les femmes et favoriser leur épanouissement.

Haïti : Le projet d’aménager un espace où les femmes peuvent se retrouver, apprendre, faire état de leurs soucis et faire passer leurs revendications, se veut une réponse à l’une des plus importantes revendications des organisations de femmes à travers le pays, a affirmé la ministre. Ces revendications ont été soulevées lors du forum des femmes haïtiennes organisé sur l’initiative du (MCFDF), en mars dernier. « Lors de ce forum, les femmes ont insisté sur le besoin d’être formées », a martelé la ministre. Selon Mme Mézile, ce centre sera un espace de formation et d’information, ouvert à toutes les catégories de femmes.

Cet espace a coûté au Trésor public 10 millions de gourdes pour le premier semestre, a précisé Marie Yanick Mézile.

Baptisée « Maison Madeleine Sylvain Bouchereau » - militante qui a rudement travaillé pour l’émancipation de la femme haïtienne dans les années 30 - la Maison des femmes haïtiennes est un hommage à celles ayant participé à la lutte pour l’avancement de la cause féminine en Haïti. Ce sera aussi un endroit où sera prise en compte la problématique des droits des femmes dans la société haïtienne, de l’équité de genre. Parallèlement, une assistance psychologique y sera offerte à toutes les victimes de violence.

Le centre offrira la possibilité aux usagères de se former dans plusieurs domaines, notamment la gestion et l’informatique. Une assistance spéciale sera apportée aux étudiantes finissantes dans le cadre de la rédaction de leur mémoire de sortie, a fait remarquer la ministre. « Encadrer nos jeunes étudiantes techniquement et financièrement les évitera de s’exposer à des actes de violence physique ou mentale par manque de moyens », a-t-elle expliqué. Elle a assuré que des spécialistes seront disponibles à les accompagner dans leur travail sur des termes relatifs à la problématique des droits de la femme en Haïti.

La Maison des femmes haïtiennes est considérée comme une première par les responsables. Mme Mézile a par ailleurs annoncé que le ministère prévoit de déconcentrer les services offerts à ce centre dans le reste du pays. Le plus prochain centre de ce genre est prévu pour le mois prochain, dans un autre coin du pays. « Nous prévoyons de l’installer dans les différents départements et grandes communes du pays. Cela se fera cependant au fur et à mesure, vu les moyens limités dont nous disposons », a-t-elle fait savoir.

Tout en appelant d’autres partenaires à se joindre au projet, la ministre a renouvelé son engagement à travailler au renforcement de l’institution qu’elle dirige, à créer de nouveaux emplois, avec l’appui du gouvernement.

Nathalie Verné

Voir en ligne : www.lenouvelliste.com







Accueil | Plan du site | info visites 293349

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site CONDITION FEMININE  Suivre la vie du site Echo des Femmes   Politique de publication

Haitimonde Network