CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Un dieu de la musique est tombé - Par : MARTINEAU GUERRIER

lundi 7 septembre 2009 par William Toussaint

Un dieu de la musique est tombé

Comme dit Sheldon Perskorn : « Si ce que j’ai perdu m’était rendu, si je perdais mes raisons de me plaindre, l’inertie des sensations psychomotrices d’abattement n’en serait pas supprimée ».

La nouvelle de la mort du talentueux saxophoniste de l’orchestre Septentrional a semé le deuil au sein de la population haïtienne, particulièrement des Nordistes. Visionnaire, pragmatique, sobre, Hulrick Pierre-Louis incarnait le rêve de pléthore de musiciens qui se sont défilés devant nous à travers le temps.

Musicien de carrière et de profession, il nous a enseigné qu’il n’est de sot métier que celui qui restreint l’humain à une spécialité. Ce musicien mêlé à l’élite sociale de son temps s’est acharné à percer les mystères et l’universalité du monde musical à travers ses compositions les unes plus suaves que les autres. Certes il est connu de nous tous Haïtiens que la vie de musiciens en quête de gloire n’est qu’une longue suite de frustrations. Son itinéraire musical autant que de sa vitalité témoignent de ses convictions profondément humanistes. Modeste, humble, il ne pouvait envisager de vivre sans la musique qui résumait ses choix de vie, son sens de l’amour, ses impressions de la femme et son rêve pour son pays.

Administrateur chevronné, il a su à chaque perte de l’orchestre agir comme mentor et accompagner le nouveau membre afin d’assurer son intégration et redresser la barre. Je voudrais citer en exemples : la mort de Roger Colas, d’Alfred Moise et j’en passe.

A trop viser l’idéal, à trop refuser l’ à peu prés(le hasard), il s’est livré à asservir aux dimensions humaines les lignes du réel en offrant aux mélomanes des chansons pour peindre le temps. On se souviendra longtemps donc, bien plus qu’un mythe, de ce musicien intègre, racé, simple, déterminé , chaleureux tant envers ses amis qu’envers ses idées qui berçait à chaque prestation, par son sax magique, les amours d’autrui jusqu’aux lueurs de l’aube.

Maes, je savais que tu respectais tes fans et tes admirateurs mais ton esprit aujourd’hui est dans l’au-delà avec ton monde. Tu vas rejoindre le grand paradis des artistes où nous nous retrouverons tous un jour pour prendre part au plus grand et merveilleux concert que les cieux n’aient jamais entendu.

Paix à ton âme








Accueil | Plan du site | info visites 316579

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LA DIASPORA & LES ECHANGES CULTURELLES  Suivre la vie du site Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network