CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Tendre la main aux jeunes chansonniers

lundi 17 février 2014 par Administrator

« La première phrase qui déclenche une chanson peut garder ou perdre l’auditeur. Écrire, c’est être dans une vulnérabilité et une certaine spontanéité. C’est être vrai dans ses émotions sans penser que quelqu’un va nous juger ou nous mettre au piquet », dixit Emeline Michel.

Émeline Michel animera, à l’intention des jeunes musiciens –toutes catégories musicales confondues– des ateliers d’écriture de paroles à Fokal les mardi 18, mercredi 19 et jeudi 20 février, de 10h a.m. à 2h p.m.

« Les talents ne manquent pas, l’imagination chez nos créateurs est débordante », reconnaît l’auteure-compositrice. Mais l’idée d’organiser cet atelier part d’un constat : il y a beaucoup d’interprètes et très peu de chansonniers, très peu d’auteurs au-devant de la scène qui embarquent l’auditeur dans leur propre histoire. « Créer un lien entre la musique haïtienne et la littérature contemporaine haïtienne pour la mise en valeur d’œuvres poétiques à travers la musique, accompagner les jeunes talents dans leur parcours professionnel », c’est l’objectif de ces ateliers organisés par l’association Tamise, en collaboration avec Cheval de feu productions, soutenus par Wallonie Bruxelles International et Fokal.

Ce travail d’écriture vise à développer chez de jeunes chanteurs et chansonniers ce réflexe d’aller choisir un texte qui accroche dès les premiers mots, un texte minutieux, finement ficelé qui capte, connecte et qui invite à une réflexion. Outre Émeline Michel, les intervenantes Émelie Prophète (directrice du Bureau haïtien des droits d’auteur) et Yanick Lahens (romancière haïtienne et récipiendaire de nombreux prix littéraires) inviteront les participants à faire l’analyse littéraire de leurs propres textes et à saisir comment, dans une perspective purement formelle ou esthétique, les travailler et les soigner jusqu’à définir leurs propres styles. Ces créatrices manient comme pas une la langue. Leurs interventions, axées sur le processus d’écriture des textes et basées sur l’expérience de l’album Quintessence, seront profitables.Très peu de textes bousculent la réalité, se penchent sur nos problèmes sociaux et éveillent la conscience individuelle sur des problèmes sociaux et humains : l’amour est le thème redondant qui traverse les textes de musique. L’idée n’est pas de prêcher, mais de capturer ce moment intense d’écoute et de se connecter avec le monde par le choix des thèmes puisés dans les sujets d’actualité, dans notre environnement immédiat, dans la réalité quotidienne.

« Les sujets sont là mais il est bon de savoir quand et comment les varier, les traiter différemment de l’autre », soutient Émeline. Ne pas s’enfermer dans un moule, mais développer une individualité et apporter un sang neuf à la création sont autant de points qui seront débattus.
Rosny Ladouceur
rosnyladouceur@lenouvelliste.com

Voir en ligne : Le Nouvelliste







Accueil | Plan du site | info visites 322634

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SPORTS & CULTURE  Suivre la vie du site Arts & Culture   Politique de publication

Haitimonde Network