CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Rien n’a changé...

jeudi 23 janvier 2014 par Administrator

Il y a de ces pépites publiées sur Facebook qu’il nous fait plaisir de reprendre...

Dans ce bus luxueux qui mène vers le Nord d’Haiti, mes yeux sont hypnotisés par ce vert immobile, figé comme dans une toile d’un de ces peintres naifs. Des silouhettes, au loin, plongées dans une marre jusqu’aux genoux ou jusqu’à la cheville, pour les plus grands. Ils perpétuent les gestes que j’ai vus, voilà 45 ans, alors que je traversais, cette même vallée, sur les genoux de ma defunte tante Alice.

Même si on remontait 100 ans, en arrière, ce cliché resterait le même : ciel bleu, rizières vertes, soleil jaune, peau noire de la même couleur que leur misère.

L’Artibonite n’a pas changé, ou plutôt si, ce fut jadis un grenier national qui se transforme en garde-manger pour moins de 20% de la population. Haiti est devenue, en trente ans, troisième importateur de riz américain au monde. Seuls le Mexique et le Japon nous devancent. Cette importation est contrôlée par six familles...

Rien n’a changé dans l’Artibonite, ou plutôt si, jadis on y circulait à dos d’âne, aujourd’hui, les bicyclettes et les motos ont mis fin à une brillante et courageuse carrière de ces quadrupèdes. Le djakout est remplacé par le sac à dos. La route cahoteuse est asphaltée. Voilà les signes ostentatoires de progrès, en 40 ans. Traverser les rizières dure environ trois quarts d’heure, je n’ai aperçu aucune batteuse ni de décortiqueuse, oubliez les tracteurs. Pourtant Taiwan en a offert plus d’une centaine à Préval... Sans compter OXFAM.

Ces hommes et femmes que j’observe, du confort de mon bus climatisé, et qui m’ignorent, trop absorbés par leur labeur, ne connaîtront jamais mon nom. Deux mondes, deux Haiti qui se côtoient sur cette partie de l’île... Sans se soucier l’un de l’autre, sans se comprendre, sans se connaître. Depuis 210 ans, qu’on joue à colin maillard...

La société que nous avons créée est un oeuf. Une entité unie de l’extérieur, mais, à l’intérieur, le jaune et le blanc ne se mélangent point...

De ma fenêtre, dans mon bus climatisé, j’observe ces êtres recourbés, formant chacun un angle obtus. Les mains rejoignant les chevilles dans un geste semblable à une danse pour chasser les mauvaises herbes et semer le bon grain.

Rien n’a changé... Rien à changer ???

Voir en ligne : Le Nouvelliste

titre documents joints

23 janvier 2014
info document : BMP
900.1 ko







Accueil | Plan du site | info visites 277484

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Textes d’Opinion   Politique de publication

Haitimonde Network