CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Présidentielle en Haïti : l’heure de vérité a sonné pour Wyclef Jean - Clarens Renois, Agence France-Presse, Port-au-Prince

mardi 17 août 2010 par Administrator

La star du hip-hop Wyclef Jean et 33 autres candidats potentiels doivent savoir mardi si le Conseil électoral provisoire haïtien (CEP) a retenu leur dossier pour participer à l’élection présidentielle de fin novembre.

« La liste définitive des candidats à la présidence sera publiée mardi après-midi », a confié à l’AFP le directeur de communication du CEP, Pierre Thibolt, chargé d’organiser les élections législatives et présidentielle prévues le 28 novembre, le premier scrutin après le séisme qui a ravagé le pays le 12 janvier.

Des barrières de sécurité ont été placées aux abords du siège du CEP à Pétion-ville, banlieue de la capitale où un dispositif de sécurité est déployé tandis que des rumeurs circulaient à Port-au-Prince sur un éventuel rejet de candidatures de certains postulants, dont celle de Wyclef Jean.

Selon une station de radio de Port-au-Prince, Radio Vision 2000, citant une source proche de la présidence, les membres du Conseil se sont réunis lundi soir avec le président René Préval autour de la liste définitive des candidats à sa succession.

« Tout semble se jouer autour de la candidature de Wyclef, à savoir s’il faut la rejeter ou la maintenir », a expliqué la station.

Trente-quatre Haïtiens ont déposé leur dossier au bureau électoral, sollicitant le droit de se présenter à la présidentielle.

Neuf de ces candidatures, dont celle de Wyclef Jean, ont fait l’objet de contestations, a-t-on appris auprès des autorités électorales. La candidature du chanteur a notamment été contestée pour des raisons de déclarations fiscales aux États-Unis et la question de sa résidence en Haïti.

« Nous avons prouvé que M. Jean possédait une résidence en Haïti où il est en plus actionnaire majoritaire d’une chaîne de télévision. Ses déclarations fiscales aux USA ne peuvent pas être traitées en Haïti », a soutenu Me Joël Petit-Homme, un des avocats de la star.

« Le bureau du contentieux électoral a déjà pris une décision en notre faveur, maintenant aucune influence politique ne devrait empêcher à M. Jean de briguer la présidence d’Haïti », a ajouté l’avocat.

De retour à Haïti samedi, le chanteur a effectué ces derniers jours une tournée dans le sud du pays. Il se trouvait depuis lundi dans son fief à la Croix-des-Bouquets, proche de Port-au-Prince, dans l’attente de la décision du Conseil électoral pour préparer sa campagne, indique-t-on dans son entourage.

Dans les rues de Port-au-Prince, des partisans du chanteur ont recouvert les murs de slogans appelant les jeunes à appuyer la candidature de Wyclef Jean.

Plusieurs partis d’opposition ont refusé de participer aux élections, réclamant à coup de manifestations et d’appels à la grève l’arrêt du processus électoral et le renvoi du CEP.

Les scrutins dont le coût est évalué à 29 millions de dollars seront financés majoritairement par la communauté internationale qui a promis 10 milliards de dollars sur 5 ans à Haïti pour sa reconstruction.








Accueil | Plan du site | info visites 316025

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Haiti - Elections Présidentielles du 28 Novembre (...)   Politique de publication

Haitimonde Network