CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Préparation d’un « plan coup-de-poing » contre la puce chique

vendredi 28 mars 2014 par Administrator

« La CNE opère dans la difficile route de Petite-Rivière de l’Artibonite qui mène à la localité de Médor où sévit une épidémie de chiques à laquelle le ministère de la Santé publique et de la Population veut apporter une réponse », c’est ce qu’à fait savoir au Nouvelliste, le directeur du département sanitaire de l’Artibonite, le Dr Roberd Honoré, le jeudi 27 mars

. Ce médecin, – qui a accédé au coeur de la montagne où se trouve perchée la section communale de Médor, le lundi 17 mars, dans le cadre de la campagne contre la tungose initiée par le MSPP sous l’impulsion de Mme Martelly – a souhaité que le prochain convoi, qui partira vers le haut massif des Cahos lié à la chaîne d’Ennery dans le département de l’Artibonite, n’ait pas les mêmes difficultés que précédemment.

"Le matériel du Centre national des équipements (CNE) est sur place. Il est utilisé sur la route", a renchéri le médecin qui s’est dit pressé d’aller rencontrer le comité de suivi dont la structure est ainsi configurée : membres d’unité communale de santé, de direction sanitaire de l’Artibonite, des professionnels de la santé, des agents de santé communautaire polyvalents, des leaders communautaires, des CASEC, etc.

Douze agents de santé communautaire polyvalents, a assuré le Dr Roberd, font le relais entre les localités où se trouvent les foyers de la tungose (sarcopsyllose), autrement dit la puce chique. Ils parcourent à pied des localités comme Kapesi, Morne Georges, Corion, Marinette, Simonette, Cigala, Maugé, Bwajou, Vieux Zoranger, pour amener les patients aux deux dispensaires en fonctionnement dans la section communale de Médor.

Où les infirmières et les auxiliaires attachés aux dispensaires de Médor trouvent-ils les médicaments pour tous ces patients qui arrivent chaque jour ? « Le stock de médicaments apporté par madame Martelly lors de sa visite à Médor n’est pas encore épuisé. Dans les semaines qui vont suivre, nous allons renforcer le stock et lancer une opération coup-de-poing contre la chique. Je tiendrai Le Nouvelliste au courant du plan de l’opération », a conclu Dr Honoré pressé de regagner la réunion avec le comité de suivi.

Il faut noter que les pentes raides de la route poussiéreuse qui mène à Médor sont couvertes de pierres effilées. Ce sont de vraies lames tranchantes. Au cours de la dernière expédition de madame Martelly avec des représentants du ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP), de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah), et quelques membres d’organisations de femmes, il y a eu quatre crevaisons de pneus dont celle du tout-terrain de la première dame. Les tout-terrain étaient à bout de souffle. Ceux qui ne voulaient pas rendre l’âme dans le massif étaient restés en retrait. La montée comme la descente s’avéraient dangereuses même pour les as du volant. C’est aussi pour cela que les taxis-motos ne s’aventurent pas aussi haut.

Pour la préparation d’un plan coup-de-poing à Médor, en effet, la route est un obstacle parmi les autres difficultés à surmonter.

Claude Bernard Sérant

Voir en ligne : Le Nouvelliste







Accueil | Plan du site | info visites 329291

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network