CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Porto Rico secoué par un séisme de 6,5 ce lundi

lundi 13 janvier 2014 par Administrator

Un séisme de magnitude 6,5 a frappé le nord de Puerto Rico, juste après minuit ce lundi 13 janvier, selon ce qu’a rapporté le US Geological Survey (USGS). L’épicentre de la secousse a été localisé à 28 km de profondeur dans l’océan Atlantique et à environ 96 kilomètres au nord-ouest de San Juan.

La durée du séisme, qui a été également ressenti en République Dominicaine, a varié entre 20 et 60 secondes environ selon les témoignages recueillis.

Aucun rapport n’est venu jusqu’à présent faire état de sérieux dommages dans la ville de Hatillo, la ville portoricaine la plus proche de l’épicentre et aucune alerte au tsunami n’a été émise par les autorités.

Le tremblement de terre, une fois de plus s’est produit dans la profondeur des tranchées de l’océan.

Ce n’était cependant pas le plus fort séisme enregistré dans la région à ce jour, puisqu’un séisme de magnitude 7.3 a saccagé Porto Rico en 1918.

La région nord de Puerto Rico est caractérisée par de fréquents essaims de secousses sismiques, chaque essaim étant d’une durée d’une à deux semaines généralement.

Bien que la cause de ces essaims récurrents reste inconnue, une étude des hypocentres des séismes (points où les ruptures de tremblement de terre commencent) réalisée par l’USGS, suggère que les secousses se produisent le long de la zone de subduction entre l’Amérique du Nord et les plaques tectoniques des Caraïbes.

Le 10 janvier dernier, un tremblement de terre de magnitude 5,6 s’était produit près de Guantanamo, à l’est de Cuba sans faire de victimes ni de dégâts, selon les services sismologiques américains.

Les 30 et 31 décembre 2013, un essaim d’environ onze secousses sismiques avait été enregistré à proximité de l’ile Kiskeya, neuf d’entre eux près de la province de La Altagracia, en République dominicaine et à Porto Rico, mais sans causer de dommages aux infrastructures physiques, selon ce qu’avaient rapporté l’Institut de sismologie de l’Université autonome de Santo Domingo et le Réseau sismique de Porto Rico.

La dernière secousse sismique ressentie en Haïti a été enregistrée le 25 février 2013. L’épicentre de ce séisme de 3.5 de magnitude sur l’échelle de Richter avait été localisé à 6 kilomètres de Thomazeau, sur le Morne-à-cabrits, non loin de Trou Caiman, avait expliqué l’ingénieur géologue Claude Prepetit, responsable de l’Unité de surveillance sismique du Bureau des mines et de l’énergie.

C’est un segment de la faille transhaitienne dans la chaine des Matheux qui avait été en cause à l’époque. Il avait également fait remarquer que la secousse avait été relativement faible mais diversement ressentie par les habitants en fonction de la composition du sol. Des scientifiques américains et portoricains suivent l’activité sismique des fonds marins au nord-est de Porto Rico depuis environ 10 ans. Ils espèrent ainsi collecter des données pouvant conduire à une meilleure compréhension du danger potentiel que représentent les grands tremblements de terre dans la zone de subduction et les tsunamis dans la région des Caraïbes. HA/radio Métropole Haïti








Accueil | Plan du site | info visites 317893

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network