CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Plusieurs députés considèrent le CSPJ comme une institution décriée

mercredi 15 août 2012 par Administrator

Plusieurs députés affichent leur détermination à mettre en branle la procédure de mise en accusation à l’encontre du président du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSSPJ).

Le député de Dame Marie, Acluche Louis Jeune (OPL), accueille favorablement la requête des responsables de la Fédération des Barreaux d’Haïti (FBH) relative à la mise en accusation du président du CSPJ, Arnel Joseph. Révélant que cette option était déjà envisagée par plusieurs députés, M. Louis Jeune s’est dit indigné du comportement de M. Joseph.

Il accuse M. Joseph de vouloir brader cette institution récemment créée en vue de garantir l’indépendance du pouvoir judiciaire.

Cet avis est partagé par le député Cholser Chancy pour qui M. Joseph ne fait pas honneur à sa fonction. Selon lui le président du CSPJ a violé la loi en ignorant l’absence de quorum lors de la séance de sélection des membres du CEP.

Il exhorte le président du CSPJ à reprendre le processus dans la transparence ce qui garantira la crédibilité du CSPJ et de l’institution électorale.

A l’instar de son collègue Acluche Louis Jeune, le député Chancy se dit prêt à voter la mise en accusation de Arnel Joseph.

Le député de Cayes Jacmel – Marigot, Kenol Charles, est également révolté contre le comportement du président du CSPJ. Il se dit déçu par les agissements du président du CSPJ et estime que les jours de M. Joseph sont comptés à la tête de cette instance de contrôle du pouvoir judiciaire.

Il accuse M. Joseph de plonger le CSPJ dans une grave crise alors que les acteurs politiques et de la société civile avaient placé de grands espoirs en cette institution. Le député de Cayes Jacmel - Marigot considère déjà le CSPJ comme une institution décriée.

De son coté le député des Gonaïves, Shadrac Dieudonné, assure que la mise en accusation des hauts fonctionnaires de l’état s’inscrit dans le cadre des prérogatives du Parlement visant à corriger les dérives. Il soutient l’action de mise en accusation qui devrait être initiée par des députés bénéficiera désormais de l’appui de la Fédération des Barreaux d’Haïti.

M. Joseph sera jugé pour forfaiture annonce M. Dieudonné qui se donne pour mission de convaincre ses pairs de la nécessité de juger M. Alexis. En ce qui a trait aux possibilités de réunir les 2/3 des élus pour cette mise en accusation, M. Dieudonné espère que les élus tiendront compte de la volonté du peuple qui condamne les agissements de M. Joseph.

LLM / radio Métropole Haïti

Voir en ligne : Metropolehaiti.com







Accueil | Plan du site | info visites 314779

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network