CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Perspectives pour Haïti - Par : Jean Erich René

lundi 15 décembre 2008 par Erich Jean René

Perspectives pour Haïti - Par : Jean Erich René

L’instabilité politique et l’insécurité demeurent au cœur des
préoccupations de l’Équipe Pangouvernementale au cours d’un colloque de
deux jours réalisé à l’Université d’Ottawa (Canada) la semaine dernière. Le
constat d’échec, 200 ans après la percée fulgurante de la Première
République Noire, est décevant. Depuis 1954, le Canada n’a jamais ménagé
ses efforts pour aider Haïti par le biais du Ministère des Affaires
Étrangères et du Commerce International (MAECI), l’Agence Canadienne de
Développement International (ACDI) la Gendarmerie Royale du Canada (GRC),
le Service Correctionnel du Canada (SCR) et le Ministère de la Défense
Nationale (MDN). Il faut surtout souligner que le Canada est l’une des
rares puissances du monde qui a toujours lutté contre l’esclavage en
offrant son territoire comme refuge aux Noirs en provenance des USA. Le
Chemin de Fer clandestin est un témoignage éloquent de sa sollicitude
agissante.

Les relations canado-haïtiennes en vue de la reconstruction s’inscrivent
dans le cadre d’un partenariat mobilisant les ressources humaines et
financières indispensables. Elles visent notamment : l’insécurité et le
développement économique. Au cours d’une soirée vin fromage à la Chapelle
de l’Édifice Tabaret sous le thème : « Stabilisation, reconstruction et
développement. Les enjeux pour Haïti, le Brésil et le Canada », après les
discours d’ouverture du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti Heidi
Annabi et du ministre d’État aux Affaires étrangères du Canada, responsable
pour les Amériques Peter Kent les points suivant ont été débattus par les
panélistes :

A) Jeudi 11 décembre 2008.

1.- Perspectives et défis pour la révision et la mise en œuvre du document
de stratégie national pour la croissance et la réduction de la pauvreté
(DSNRCP)

2.-Nouveaux modèles de coopération selon les perspectives brésiliennes et
canadiennes

3.- Crise alimentaire, désastres naturels et réactivation de l’agriculture.
Une perspective haïtienne selon les lunettes de l’ANDAH ou Association
nationale des Agronomes Haïtiens. Perspectives canadiennes selon les
ébauches de l’ACDI

B) Vendredi 12 décembre 2008

1.- Réduction de la violence selon les propos tenus par le Secrétaire
d’État à la Sécurité Publique d’Haïti : Luc Eucher assisté de Alain Gilles,
professeur à l’Université Quisqueya.

2.-Ricardo Seitenfu Représentant de l’OEA en Haïti et Daniela Bercovitch
ont exposé les expériences brésiliennes.

3.- IGilles Rivard. Ambassadeur du Canada en Haïti a fait valoir les
expériences canadiennes aux niveaux national et communautaire.

4.- Le Directeur de la MAECI a aussi apporté sa lumière sur les méthodes de
réduction de la violence. Les intervenants et les chercheurs ont ensuite
délibéré à huit clos.

Que peut espérer Haïti de cette Assemblée savante tenue pendant deux jours
à l’École de Développement International et de Mondialisation (EDIM), de la
Faculté des Sciences Sociales de l’Université d’Ottawa sous les auspices de
 : L’Institut Nord-Sud(Ottawa), le Ministère des Affaires Étrangères et du
Commerce International du Canada, l’Agence Canadienne de Développement
International, l’Ambassade d’Haïti à Ottawa, l’Ambassade du Brésil à
Ottawa, le Ministère des Affaires Étrangères du Brésil et le Centre de
Recherches pour le Développement International d’Ottawa ?

Les essais de laboratoire de nos hommes de science échouent souvent au
niveau des applications à cause de l’ignorance de certaines contraintes
propres au milieu. On ne peut pas poser la problématique de la « 
Stabilisation, Reconstruction et Développement d’Haïti » sans tenir compte
des principaux acteurs en place. Ils sont les véritables agents de
Déstabilisation, de Destruction et du Sous-développement d’Haïti. Comment
peut-on combattre l’insécurité quand l’ex-premier ministre a publiquement
reconnu l’utilité des chimères au sein du gouvernement en leur accordant
des primes à l’occasion des fêtes de fin d’année en décembre 2007. René
Préval a eu son second mandat présidentiel grâce aux chimères qui ont
investi l’hôtel Montana et renversé les urnes.

Le kidnapping d’un enfant à Delmas a conduit nos agents de police à une
voiture appartenant au Chef de Sécurité du Palais National. L’arrivée à vol
d’oiseau du Commissaire du Gouvernement Claudy Gassant a soulevé bien des
suspicions. Le dossier de la drogue de Tiburon, l’assassinat de la fiancée
du Commissaire des Gonaïves impliquent les agents même du Gouvernement. Un
commerce de location des plaques officielles a été dénoncé dans le trafic
de la drogue. Les déstabilisateurs, les agents de destruction d’Haïti sont
du sérail. Si la saisie des données est défectueuse l’analyse du
Laboratoire de recherche de l’École de Développement International et
Mondialisation (EDIM) de la Faculté des Sciences sociales de l’Université
d’Ottawa sera biaisée.

555 millions de dollars sur cinq ans (2006-2011) sont consacrés aux efforts
de reconstruction et de développement en Haïti. Cependant un aspect
important du sous-développement d’Haïti échappe à nos brillants chercheurs
s’ils n’ont pas encore mis en observation des cobayes de la trempe de René
Préval et Jean Bertrand Aristide. Les hommes au pouvoir se ressemblent mais
ne sont pas les mêmes en Haïti, au Canada et au Brésil. La priorité de
Préval et d’Aristide ce n’est pas le développement économique d’Haïti ni
la sécurité sociale mais leur pérennité au pouvoir. Leurs instruments
privilégiés ce sont l’insécurité et la déstabilisation. Dans la tourmente
ils peuvent mieux sévir contre leurs ennemis. Dans cette optique, la
stabilisation, la reconstruction, le développement ne seront jamais au
rendez-vous. Les perspectives pour Haïti sont illusoires sans l’extinction
de cette famille de faucons.








Accueil | Plan du site | info visites 331305

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site GOUVERNANCE & POLITIQUE  Suivre la vie du site Politique  Suivre la vie du site Politique Sociale   Politique de publication

Haitimonde Network