CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Michaëlle Jean deviendra l’envoyée spéciale de l’UNESCO pour Haïti - Par : Joël-Denis Bellavance, La Presse

jeudi 24 juin 2010 par William Toussaint

La gouverneure générale Michaëlle Jean, que l’on voit ici en compagnie d’écolières lors de sa visite en Haïti en janvier 2009, compte faire de l’éducation pour le peuple haïtien sa priorité absolue dans le cadre de ses nouvelles fonctions.

(Ottawa) La gouverneure générale Michaëlle Jean se verra confier une nouvelle mission importante dès que son mandat de représentante de la reine Élisabeth II prendra fin en septembre.

En effet, Mme Jean deviendra l’envoyée spéciale de l’UNESCO pour Haïti, son pays natal dévasté par un terrible tremblement de terre en janvier, a appris lundi soir La Presse.

Cette nomination, qui doit être confirmée aujourd’hui par les dirigeants de l’UNESCO (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture), mettra donc fin à des mois de spéculations au sujet de l’avenir de Mme Jean.

Le premier ministre Stephen Harper, qui a mené une campagne discrète en faveur de la candidature de Mme Jean auprès des dirigeants de l’UNESCO au cours des derniers mois, compte nommer un nouveau gouverneur général à l’automne.

L’éducation : priorité absolue

Selon nos informations, Mme Jean compte faire de l’éducation pour le peuple haïtien sa priorité absolue dans le cadre de ses nouvelles fonctions. Le tremblement de terre, qui a fait quelque 230 000 morts et 1,2 million de sans-abri, a aussi détruit la grande majorité des écoles dans la capitale de Port-au-Prince et dans d’autres régions du pays. Elle exercera ses nouvelles fonctions à partir d’Ottawa, mais elle sera appelée à voyager pour mener à bien sa mission.

« Elle va faire de l’éducation sa priorité parce que c’est avec une population éduquée que l’on peut surmonter des obstacles. Tout passe par l’éducation », a-t-on expliqué lundi soir.

Le siège social de l’UNESCO est situé à Paris, mais l’organisation compte aussi plus de 50 bureaux dans le monde. La mission fondamentale de l’UNESCO « est de contribuer à l’édification de la paix, à l’élimination de la pauvreté, au développement durable et au dialogue interculturel par l’éducation, les sciences, la culture, la communication et l’information », peut-on lire sur le site internet de l’organisation.

Mme Jean avait fait une visite officielle de deux jours en Haïti en mars afin de constater l’ampleur des dégâts et soutenir le peuple haïtien frappé par une autre catastrophe humaine. Elle avait notamment visité les ruines de l’église Sainte-Trinité, où elle a été baptisée lorsqu’elle était enfant. « Je veux que le peuple haïtien sache : " Vous n’êtes pas seuls. " Je veux que vous sachiez que partout au Canada, les gens sont prêts à vous appuyer pendant la reconstruction », avait-elle notamment déclaré.

La nomination de Mme Jean devrait réjouir le président des États-Unis, Barack Obama, qui, à l’instar du premier ministre Stephen Harper, a fait de la reconstruction d’Haïti l’une des priorités de sa politique étrangère. Durant sa visite officielle au Canada, en février 2009, M. Obama avait rencontré Mme Jean à l’aéroport international d’Ottawa et les deux avaient eu des échanges chaleureux. Le président américain avait d’ailleurs invité la gouverneure générale à lui rendre visite à Washington.

De fait, l’ancien président des États-Unis, Bill Clinton, copréside avec le premier ministre haïtien Jean-Max Bellerive le comité intérimaire pour la reconstruction d’Haïti, qui est l’un des pays les plus pauvres du monde.

« Mme Jean a très bien servi le Canada durant son mandat comme gouverneure générale. (...) À l’étranger, elle a fait preuve de grâce durant son voyage en Haïti après le tremblement de terre. Cette cause lui tient d’ailleurs à coeur et les Canadiens d’un bout à l’autre du pays ont été très touchés par sa grande compassion et sa force », a affirmé une source.

Fin de règne

Michaëlle Jean a été nommée au poste de gouverneure générale par l’ancien premier ministre libéral Paul Martin. Elle a prêté serment le 27 septembre 2005.

Bien que les médias aient fait état de frictions entre le bureau du premier ministre et elle, M. Harper n’a pas hésité à lui demander de faire des visites officielles dans certains pays, notamment au Sénégal, au Congo et au Rwanda. Récemment, M. Harper lui a demandé de se rendre en Chine du 30 juin au 5 juillet afin de continuer de construire des relations fructueuses avec les autorités chinoises et de marquer le 40e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Elle ira aussi faire la promotion du pavillon du Canada à l’Exposition universelle de Shanghai.








Accueil | Plan du site | info visites 316025

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LA DIASPORA & LES ECHANGES CULTURELLES  Suivre la vie du site Canada   Politique de publication

Haitimonde Network