CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Martelly lance le dialogue autour du processus électoral

mardi 28 août 2012 par Administrator

Le chef de l’Etat haïtien, Michel Martelly, veut initier le dialogue avec les acteurs politiques autour du processus électoral. Ce mardi lors d’une rencontre avec le président Martelly les dirigeants des différents partis politiques pourront exprimer une fois de plus leur désapprobation en ce qui a trait à la formation du Conseil Electoral Permanent (CEP).

Les chefs de file des principaux partis de l’opposition dont le Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP), l’Inité, la Fusion des Sociaux démocrates, l’Organisation du Peuple en Lutte (OPL), le KID, Libération et PNDPH avaient dénoncé la formation d’un CEP de 6 membres.

Le porte parole de la Présidence, Lucien Jura, a indiqué à radio Métropole que la démarche s’inscrit dans un esprit d’ouverture et vise à recueillir les points de vues des formations politiques autour du processus électoral.

Cependant plusieurs dirigeants de partis politiques avaient refusé d’envisager le processus électoral avec ce conseil électoral. Edmonde Supplice Beauzile (Fusion) et Dieudonne Saincy (Inité) avaient refusé d’envisager une participation aux élections à ce stade du dossier

Les dirigeants de partis politiques qui avaient réclamé le retrait de l’arrêté nommant les membres du CEP seront conviés à faire des propositions sur le déroulement du processus électoral.

Cependant M. Jura a fait remarquer que si certains partis sont farouchement opposés au CEP d’autres appuient fortement la mise en place de ce conseil. Il rappelle que le CEP a été constitué suivant les prescrits de la constitution amendée qui ne comporte aucune disposition pour un conseil provisoire.

Au nombre des partis supportant la formation du CEP, le Conaced d’Osner Févry, AAA et Combite sud-est de Youri Latortue et Joseph Lambert, deux conseillers du chef de l’Etat.

Plusieurs partis de l’opposition exigent la formation d’un conseil provisoire, de transition ou de consensus en raison de l’incapacité des parlementaires à designer leurs représentants.

LLM / radio Métropole Haïti








Accueil | Plan du site | info visites 314779

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network