CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Marie Danielle Bernadin renonce à poursuivre Josué Pierre-Louis

lundi 28 janvier 2013 par Administrator

Marie Danielle Bernadin, qui avait accusé de crime de viol le président du Conseil électoral contesté Josué Pierre-Louis, a abandonné sa plainte, selon les informations communiquées à AlterPresse.

Dans un document signé le 27 janvier 2013, en présence de deux avocats de Josué Pierre-Louis, Mes Reynold Georges et Fritzto Canton, Marie Danielle Bernadin déclare renoncer « en toute liberté et sans contrainte aucune » à toute action et poursuite engagées contre son présumé agresseur.

L’opération a eu lieu au cabinet de Me Georges, selon des sources jointes par AlterPresse.

Les organisations de femmes et de droits humains qui l’ont accompagné n’ont pas encore réagi sur le retrait de la plainte de Bernadin.

Jeune femme de 25 ans, Marie Danielle Bernadin avait porté plainte au parquet de Port-au-Prince contre Pierre-Louis suite à un viol présumé perpétré le 26 novembre 2012 sur sa personne.

Elle a reçu un accompagnement rapproché de la Solidarité des femmes haïtiennes (Sofa) et du Reseau National de défense des droits humains (Rnddh).

Selon des sources crédibles, depuis la confrontation avortée du 23 janvier 2013 au cabinet du juge instructeur Merlan Belabre, elle aurait décidé d’abandonner sa plainte, vue l’ampleur grandissante des pressions exercées sur elle.

Elle aurait affirmé se rendre compte que « la justice est entre les mains de Josué Pierre-Louis ». Les mêmes sources nous confient que la journée du 23 janvier (de confrontation avortée) a été « très dure » pour elle. Elle a été « totalement démoralisée » après les menaces et pressions de toutes sortes subies au tribunal.

« Elle s’est retrouvée toute seule à mener cette bataille. Même ses parents l’ont lâchée en fuyant le pays par peur de représailles », ninforme à AlterPresse un proche de Marie Danielle Bernadin.

« Il n’y a pas de justice en Haïti », aurait conclu la jeune femme après l’expérience du 23 janvier.

Marie Danielle Bernadin a été Consultante au Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales et détachée comme assistante auprès de Josué Pierre-Louis.








Accueil | Plan du site | info visites 275013

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site CONDITION FEMININE  Suivre la vie du site Echo des Femmes   Politique de publication

Haitimonde Network