CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Manifestation anti-gouvernementale à Port-au-Prince

mardi 15 avril 2014 par Administrator

Des militants de l’opposition ont renouvelé ce lundi l’appel à manifestation prévue pour ce mardi 15 avril dans la capitale haïtienne afin d’exiger la démission pure et simple du chef de l’Etat et son remplacement par un gouvernement provisoire dont la responsabilité serait d’organiser des élections générales anticipées dans le pays.

Organisée à l’initiative du MOPOD et FOPARK, la manifestation débutera devant l’église Notre Dame du Perpétuel Secours au Bel-Air, en passant par Saint Martin, Boulevard Jean Jacques Dessalines, Carrefour-Aéroport, pour aboutir au Champs-de-Mars devant les ruines du Palais National, informent les organiseurs, appelant la Police Nationale d’Haïti,(PNH) à prendre ses responsabilités en vue d’assurer la sécurité des manifestants.

Le porte-parole de l’organisation Force Patriotique pour le Respect de la Constitution (FOPARK), Rosny Timothée, dénonce « un plan macabre » qui, selon lui, viserait à semer la panique en vue de casser le feu de la mobilisation. Il a nominalement cité Rudy Hérivaux, le nouveau ministre de la communication, qui serait en train de distribuer armes à feu et argent, pour embrouiller le mouvement.

Serge Jean-Louis, porte-parole du MOPOD appelle les militants de toutes les organisations politiques de l’opposition à prendre part à cette manifestation. Pour barrer la route à la dictature, Turneb Delpé, coordonnateur adjoint du comité de pilotage du MOPOD, convie tous les secteurs vitaux de la société dont les syndicalistes, les ouvriers, les paysans et les étudiants, à cette manifestation, dit-il.

Assad Volcy, coordonnateur de (Tèt Ansanm) OTAN, appelle à une conjugaison de toutes les forces pour aboutir au départ de l’équipe en place, car il n’y a plus un sou dans les caisses de l’Etat. L’argent des contribuables a été dilapidé dit-il.

Cette manifestation est relancée à un moment où le chef de l’Etat est censé dans l’embarras, suite à une déclaration qu’il a faite lors d’une tournée dans le sud en compagnie d’un haut gradé de l’armée américaine, où il a estimé que la population devrait se remettre à cultiver la terre car, dit-il, les caisses de l’Etat sont vides.

MJ/Radio Métropole

Voir en ligne : Radio Métropole







Accueil | Plan du site | info visites 317624

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network