CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

MINUSTAH : la PNH est maintenant en mesure de répondre au besoin de sécurité de la population

lundi 11 novembre 2013 par Administrator

« Depuis 2004, la PNH a connu une croissance importante tant en terme de personnel que de ressources, les policiers sont maintenant des professionnels et les cadres ont été formés », a expliqué Le coordonnateur de l’Unité de soutien à la police et à la justice de la Section des Droits de l’homme de la MINUSTAH, Frédéric Gouin.

Dans un document intitulé :"La Police Nationale d’Haïti depuis 2004 : évolutions et révolutions", la Minustah apprecie les efforts consentis pour renforcer les capacités de la Police Nationale d’Haïti (PNH), créée le 12 juin 1995.

"Des initiatives haïtiennes et internationales qui ont porté leurs fruits même si beaucoup reste à faire". « La vie nocturne a timidement repris dans certains quartiers et les gens circulent à toutes les heures », reconnait, avec caution, le Directeur Général de la PNH, Godson Orélus qui loue le travail des patrouilles policières à travers les rues de la capitale.

Son prédécesseur, Mario Andrésol, qui a dirigé la PNH de 2005 à 2012, reconnait que « la PNH a beaucoup évolué depuis 2004 ».

« La performance de notre Police a permis de classer Haïti parmi les pays les plus sûrs de la Caraïbe », déclarait en effet le Premier Ministre haïtien Laurent Salvador Lamothe lors de la 68ème Assemblée générale des Nations Unies à New York, le jeudi 26 septembre dernier.

A partir de 2012, peut-on lire dans le document, et dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de développement de la Police Nationale d’Haïti, 1,000 nouveaux agents ont été formés et mis à la disposition de la PNH, portant ses effectifs à 10,181 policiers dont 9,25% de femmes pour une population de 10 millions d’habitants.

Lors d’une audition en octobre dernier, le président de la commission sénatoriale de sécurité et justice, Francky Exius, avait exhorté le chef de la Police à déployer des efforts afin d’améliorer le salaire des policiers. Le parlementaire avait fait état de ses préoccupations en raison des rumeurs sur l’annulation de la subvention alimentaire des policiers.

Le chef de la police, Godson Orelus avait démenti ces rumeurs révélant qu’il a déjà engagé des négociations en vue d’obtenir une augmentation de 20% de cette subvention mensuelle. Il a expliqué que le retard enregistré au cours de ce mois est lié au processus de mobilisation des fonds pour la nouvelle année fiscale.

A part les inévitables - et inacceptables - "bavures" policières et un usage abusif de gaz lacrymogène, les récentes interventions publiques d’unités spécialisées de la PNH, pour le contrôle des mouvements de foule, ont favorablement impressionné la plupart des observateurs, qui y voient un signe indéniable de maturité au sein de l’institution.

" Il y a encore du chemin à faire, reconnait M. Orélus avant de répondre aux normes internationales ".

La création récente d’une nouvelle entité dénommée " Police communautaire " avait été largement commentée dans les rangs de l’opposition au régime en place qui la voyait comme une nouvelle milice au service de l’Exécutif.

La police communautaire comprend actuellement 40 agents qui ont suivi une formation supplémentaire de deux mois. Ils sont actuellement basés au commissariat de Delmas 33.

Le lundi 23 septembre 2013, une nouvelle disposition de l’Inspection générale mettait deux numeros de telephone - le 22-59-111 et le 22-60-111 - à la disposition des justiciables pour porter plainte s’ils sont victimes ou témoins d’un comportement répréhensible d’un ou de plusieurs fonctionnaires de police.

La premier rapport de suivi-évaluation de cette nouvelle disposition est très attendue.

Plus de 153 inspecteurs de police ont été formés en 2012 à l’Académie de police par la Police des Nations Unies (UNPol), tandis que d’autres ont suivi des formations par exemple en Amérique latine (Chili, Colombie), aux États-Unis ou en France. Ils sont au total 37 policiers des Nations Unies à assurer la formation des aspirants-policiers à l’Académie de police.

Source et crédit photo : www.minustah.org

HA/radio Métropole Haiti








Accueil | Plan du site | info visites 321368

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network