CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

« Leta », une expo, un autre regard sur Haïti

mercredi 23 avril 2014 par Administrator

Paolo Woods et Arnaud Robert ne sont pas de ces « blancs » qui passent. Ils se casent, hument l’odeur du café, de la terre avant la pluie. Casseurs de clichés, de stéréotypes sur Haïti, le photographe et le journaliste, ensemble, en toute complémentarité, présentent une exposition puisée dans l’ouvrage « Etat », à partir du 25 avril sur les murs de la faculté d’Ethnologie

A coté de la petite table métallique, à cinq pas du bar de l’hôtel Le Plaza, au Champ de Mars, Paolo Woods, petit gabarit, droit dans sa chaise, projette l’image du gars ordonné. Son cahier, ouvert à coté de son Apple, comporte un dessin. Des mesures. Le photographe à la réputation internationale bien établie est avec Arnaud Robert, le journaliste suisse, l’homme qui semble parfois écouter avec ses yeux. Les complices, des faux jumeaux, genre Arnold Schwarzenegger et Dany DeVito, au « Diet coke » ces temps-ci, planchent sur un nouveau projet : un vernissage.

Sur les murs de la faculté d’Ethnologie, à partir 25 avril 2014, seront exposés une trentaine de tirages grands format de photographies provenant de leur ouvrage « State » traduit en créole par Guy Régis Junior, révèle Paolo Woods dans un français à fort accent italien. Dix artistes haïtiens majeurs ont été choisis pour réinterpréter les photographies. Leurs œuvres peintes orneront des panneaux grand format annonçant l’exposition ; ils seront placés dans les principaux carrefours de Port-au-Prince, ajoute-t-il.

Lui et Arnaud, après avoir exposé « State » au Musée de l’Élysée à Lausanne (Suisse) et au Festival Photoville à Brooklyn, ont tenu à présenter leur travail en Haïti, aux Haïtiens, après une consécration internationale. Si pour le magazine Time, ce livre de photos de Paolo, co-signé par Arnaud, est « l’un des meilleurs pour l’année 2013 », le journal Le Monde décrypte : « Loin des images misérabilistes ou apocalyptiques qui accompagnent en général l’île d’Haïti, le photographe Paolo Woods donne, dans le livre ÉTAT, une vision plus complexe du pays, surprenante et... pleine d’humour. »

En effet. Paolo et Arnaud proposent d’autres lunettes pour regarder Haïti. Ils racontent différemment le pays, loin des stéréotypes, des clichés dont raffolent les journalistes paresseux. Ce duo donne du temps au temps, gratte la surface, approfondit, tente de comprendre, d’appréhender la faiblesse de l’Etat, raconte l’ordre en guise de chaos, la comédie en non la tragédie. Pour porter ce regard, il faut avoir posé ses valises. Paolo, auteur, entre autres, de « Chinafrique » avec Serge Michel, vit en Haïti, aux Cayes. Son premier enfant a été conçu ici. Arnaud, depuis 10 ans, ne compte plus ses voyages en Haïti.

C’est du lieu du blanc sédentaire, briseur de mythes qu’ils entendent présenter leur travail. « On voulait rendre compte en Haïti de notre travail commun depuis quatre ans », affirme Arnaud Robert. Cette reddition de comptes n’a pas peur de la critique, du débat houleux. C’est pour cela que l’accès à cette expo est libre, explique Arnaud Robert, auteur, avec Paolo Woods du fameux article « Les nantis d’Haïti » qui avait suscité un raz de marée de réactions sur la toile et dans les salons haïtiens d’ici et d’ailleurs.

La complicité de cette « belle plume » avec ce « magicien muni d’un appareil photo », quelque part, vise, à défaut de changer le regard « fast-food » sur Haïti, à donner mauvaise conscience à ces experts qui ne savent en réalité rien de ce pays. L’ouvrage, « LETA », en créole, sera disponible en librairie et chez les bouquinistes du Champ de Mars, au prix unique de 500 gourdes.

En portraits, reportages et photos, le rapport de l’Haïtien au personnage du président de la république, aux dieux, aux blancs…est présenté avec une « exigence de vérité », selon la préface de Dany Laferrière. Ce livre, publié dans sa version créole aux éditions Fokal, expression d’un amour vif, explique aussi, peut-être, qu’il soit aussi considéré comme de nouvelles lunettes proposées par Paolo Woods et Arnaud Robert pour regarder Haïti.

NB : Vernissage/Exposition LETA, Vendredi 25 avril 2014, à 5 hres p.m., Faculté Ethnologie, Champ de Mars, Port-au-Prince.
Roberson Alphonse

Voir en ligne : Le Nouvelliste







Accueil | Plan du site | info visites 320947

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network