CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Les premiers 25 ans de coopération de l’Espagne en Haïti

lundi 10 mars 2014 par Administrator

A l’occasion du premier quart de siècle d’existence de l’agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID), le représentant diplomatique de l’Espagne en Haïti, l’Ambassadeur Manuel Hernández Ruigómez en a profité pour faire l’historique de cette coopération et mettre en exergue les avantages de cette agence pour Haïti, le premier bénéficiaire mondial de l’aide externe espagnole. Nous vous présentons in extenso le texte écrit par l’ambassadeur en cette occasion

Par Manuel Hermandez Ruigomez
Ambassadeur d’Espagne

L’Espagne célèbre ces jours-ci les 25 ans d’existence de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID), 25 ans de solidarité et d’engagement avec l’humanité. Quoi de plus réjouissant que de célébrer cet anniversaire en Haïti, le pays qui, aujourd’hui, reçoit le plus gros volume de l’aide externe espagnole dans le monde. Il y a quelques semaines, l’Ambassade d’Espagne a réuni, en la ville historique de Jacmel, zone prioritaire d’intervention du Gouvernement espagnol, un bon nombre de représentants du Gouvernement et la société de ce cher pays, pour commémorer ce quart de siècle d’heureuse rencontre entre Haïti et l’Espagne.

En 1988, les autorités de mon pays ont pris la décision d’institutionnaliser les preuves de solidarité dont le peuple espagnol faisait montre depuis fort longtemps. Il convient de souligner que, depuis lors, cette solidarité n’a jamais cessé, pas même au cours de ces dernières années qui, comme vous le savez, ont vu l’Europe et mon pays faire face à une terrible crise économique. De plus, les événements de janvier 2010 en Haïti nous ont prouvé que, même dans les moments difficiles, la solidarité du peuple espagnol ne connaît pas de limites.

C’est justement là où se situe l’importance de ces 25 ans de l’Agence Espagnole de Coopération, car c’est à travers elle que les contribuables espagnols ont canalisé leur sentiment de solidarité vis-à-vis des peuples du monde ; c’est à travers elle que la société espagnole a montré son engagement face au développement durable et sa détermination à lutter contre la pauvreté et les inégalités. C’est grâce à la coopération internationale que l’Espagne a vu l’émergence d’une société conscientisée et engagée.

Guidée par ces mêmes valeurs, notre Agence de Coopération a consolidé des alliances avec d’autres agences de développement et d’autres organisations internationales dans le but de conjuguer leurs efforts, à chercher des synergies et établir des objectifs de plus grande envergure. Et nous avons pu le faire à travers des programmes, des projets et des actions d’intervention humanitaire, qui ont permis à l’AECID de jouir d’un grand prestige, comme nous l’avons démontré suite au terrible séisme de janvier 2010.

Nous sommes fiers d’affirmer qu’au niveau international, la Coopération Espagnole est devenue un partenaire de premier ordre, engagé dans le développement. Tout au long de ces années, l’AECID a créé une marque espagnole de bonnes pratiques dans plusieurs domaines de coopération : accès à l’éducation ; renforcement institutionnel et consolidation de la démocratie ; lutte contre l’insécurité alimentaire ; renforcement du développement rural ; préservation de l’environnement ; accès à l’eau potable et à l’assainissement ; gestion du patrimoine et de la culture, parmi d’autres. Ces sont les domaines prioritaires, les plus significatifs, de notre action en Haïti. Des domaines qui concrétisent la vocation et l’engagement de la coopération espagnole ici et ailleurs.

Au cours des années, Haïti est devenu pays préférentiel et prioritaire pour la Coopération espagnole. L’Espagne, pour sa part, est le troisième donateur pour Haïti. Aujourd’hui, moi, comme ambassadeur d’Espagne, je m’enorgueillis de dire que Haïti est le seul pays au monde qui bénéficie d’un volume de coopération aussi important. Mais je dois ajouter un détail important pour que les lecteurs connaissent notre façon de travailler : la marque de l’AECID en Haïti est celle de la connaissance et le respect, ce qui nous pousse à travailler toujours de façon efficace et transparente.

La Coopération Espagnole accompagne le Gouvernement haïtien dans des secteurs clef pour le développement du pays, en s’alignant sur ses priorités, notamment, celle de l’eau et de l’assainissement. Ainsi, l’Espagne partage avec le peuple haïtien et son Gouvernement l’obligation d’éradiquer la pauvreté et contribuer à l’émergence d’une société plus juste et cet engagement tient bon.

Mais cela n’aurait pas pu se faire sans le haut niveau de collaboration étroite et fructifère que nous avons avec nos partenaires gouvernementaux parmi lesquelles je dois mentionner les ministères de l’Education Nationale, de l’Agriculture, de la Planification et de la Coopération Externe, des Finances, des Travaux Publics, de la Culture, du Tourisme et toutes les autres institutions, notamment la DINEPA, direction qui concentre le plus grand pourcentage des apportassions espagnoles en Haïti.

Tout cela aurait été impossible sans le guide intelligent, constant, efficace, sans la présence permanente du Président de la République, Michel J. Martelly, avec la collaboration soutenue de son Premier Ministre, Laurent S. Lamothe. Ce binôme d’action gouvernementale représente un avant et un après en ce qui concerne la relation binationale entre haïtiens et espagnols. Merci Président, merci PM.

Il faut ajouter aussi que notre travail n’aurait pas pu atteindre des conséquences satisfaisantes sans compter avec les autres agences bilatérales présentes dans le pays, les organisations financières internationales, en particulier, la BID, notre confrère l’Union Européenne, les agences du système des Nations Unies. Je pense que nos efforts de coordination multilatérale, comme par exemple à travers le cadre de l’Aide Externe au Développement (CAED) ou la réunion des ONG au sein de l’UCAONG ont eu un résultat direct au bénéfice du pays. Je dois aussi mentionner notre très haut niveau d’entendement avec les ambassades des pays frères de l’Amérique Hispanique et le Brésil, avec qui l’Espagne partagent la même culture, le même esprit, le même dévouement pour Haïti.

Cet article veut aussi rendre un hommage spécial à toutes les personnes qui, durant ces 25 années ont choisi de consacrer leur vie à la solidarité. Mais, en spécial, aux espagnols qui se sont succédés aux rangs de l’AECID ou des ONG pendant tout ce temps, les espagnols qui ont laissé leur famille, leur vie, pour venir travailler en Haïti coude à coude avec les citoyens de ce pays. Grâce à leur implication personnelle et leur professionnalisme ces personnes sont les responsables directs du succès des programmes et des projets de la Coopération espagnole.

Je puis assurer que l’Espagne, ces premiers 25 ans de coopération fructifère accomplis, continuera à travailler auprès du Gouvernement d´Haïti afin d’atteindre les objectifs de développement et de prospérité que, ce très cher peuple mérite.

Voir en ligne : Le Nouvelliste







Accueil | Plan du site | info visites 331305

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECONOMIE & SOCIETE  Suivre la vie du site Perspectives   Politique de publication

Haitimonde Network