CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Les moniteurs entrent en scène

samedi 18 janvier 2014 par Administrator

120 des 770 moniteurs de sports formés durant l’année 2013 et le début de 2014 ont tenu ce vendredi leur première matinée de travail à travers 91 institutions de la région métropolitaine. Après la formation des moniteurs de sport, place maintenant à la classe sur le terrain pour former de nouveaux athlètes.

Gymnasium Vincent à la rue Romain, Ecole Jean-Marie Guilloux près de la cathédrale, Centre Dadadou à Delmas 3…ils sont un peu partout les 120 moniteurs qui seront les premiers à assurer leur première matinée de classe en tant que moniteurs de sports, ce vendredi 17 janvier 2014. athlétisme, basket-ball, football et volley-ball telles seront les matières de base du cursus qu’ils auront à enseigner aux élèves de leur classe.

Dans plusieurs centres, la ministre des Sports Magalie Racine effectue une visite impromptue pour s’assurer que la première matinée de classe a bien lieu. Comme quelqu’un qui inspecte le travail qui se fait, elle salue les jeunes enfants en initiation sportive. Son directeur général prend des notes et le directeur départemental suit avec attention. Tout doit-être bien fait.

A l’Ecole Jean-Marie Guilloux, les candidats à l’initiation sportive sont les élèves de la 5e et la 6e année fondamentale. Sous la houlette d’une demi-douzaine de moniteurs dont plusieurs sont eux aussi d’anciens athlètes ayant reçu leur formation de moniteur, ils vont avoir leur première matinée de sport. Certains sont apparemment nerveux, comme s’il appréhendaient ce qui allait suivre.

Initiation à l’échauffement, petites courses avec changement de direction, saut de cercle en cercle, courses à travers des cornes à toucher de la main, les enfants s’adonnent à cœur joie et prennent du plaisir à cette première matinée de classe sportive. Jésula Léoné, ancienne joueuse de football et ancienne basketteuse, s’amuse comme une folle à voir évoluer ceux qui un jour feront peut-être oublier un jour les exploits de Messi, de Michael Jordan, d’Usain Bolt ou des meilleurs volleyeurs du monde.

Au Gymnasium Vincent de la rue Romain, ils ne sont pas tous d’une école en particulier mais de plusieurs écoles de la capitale, âgés entre 10 ans et plus, à suivre cette première matinée de classe sportive sur l’immense terrain de basket-ball et l’espace entourant le terrain construit sur la cour du Gymnasium. Ici, la priorité pour les moniteurs est de commencer par l’aspect récréatif de la chose après les échauffements d’usages. Qui parviendra à ramener ce ballon placé à dix mètres en premier ? Plusieurs rangées d’élèves sont créées et c’est à qui parviendra à relever le défi ? Chacun attend son tour et quand ce tour arrive, on s’en donne à cœur joie. Oups ! Les moniteurs en profitent pour observer les attitudes et les capacités, histoire de déterminer les aptitudes.

Au Centre sportif Dadadou, les classes sont plus avancées. Déjà on a déterminé ceux qui ont des aptitudes pour le volley-ball, pour le basket-ball, pour le football et pour l’athlétisme. Madame la ministre a même cru trouver un talentueux mannequin parmi les élèves. Eh oui ! les talents sont là mais il faut bien quelqu’un pour les dépister.

« Vous avez été là lors de la remise de leur certificat à ces moniteurs en octobre, maintenant, nous commençons la phase pratique en les déployant sur le terrain. Aujourd’hui 120 sur les 770 certifiés prennent du service , mais nous allons continuer à déployer tout l’effectif de moniteurs que nous avons tout en continuant à former d’autres pour que le sport fasse partie du cursus scolaire de nos enfants » a en substance déclaré la ministre des Sports Magalie A. Racine pour la circonstance.

« Il est difficile de dire maintenant combien d’enfants nous pourrons toucher par ce programme et donc combien d’athlètes nous allons former à travers ce travail, mais ce qui est certain, nous voulons que les enfants haïtiens de quelque soit l’endroit où ils se trouvent sur le territoire national aient la même chance de s’initier aux sports », conclut-elle.

.

Voir en ligne : Le Nouvelliste







Accueil | Plan du site | info visites 322757

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SPORTS & CULTURE  Suivre la vie du site Actualités Sportives   Politique de publication

Haitimonde Network