CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Les investissements canadiens aux portes d’Haïti - Amos Cincir, Le Nouvelliste

jeudi 10 février 2011 par Administrator

Dans la perspective de promouvoir des opportunités d’affaires et d’investissements des acteurs économiques canadiens et haïtiens, un protocole d’accord a été signé ce mercredi par la Chambre de Commerce et d’industrie haïtiano-canadienne (CCIHC) et le Centre de facilitation des investissements (CFI). Cet accord porte sur les filières de l’agriculture, du tourisme et de la construction.

Haïti : « Ce protocole d’accord est un signal fort qui montre qu’Haïti attendait les investisseurs canadiens dans le but de renforcer les relations commerciales et l’investissement entre les hommes d’affaires des deux pays, notamment dans les domaines de l’agriculture, de la construction et du tourisme », a dit la ministre du Commerce et d’Industrie, Josselyne Colimon Féthière , lors de la cérémonie de signature du protocole d’accord à l’hôtel Visa Lodge, en présence de plusieurs investisseurs et de l’ambassadeur du Canada en Haïti, Henri-Paul Normandin.

Ce protocole, selon la ministre du Commerce, vise à promouvoir la coopération économique et commerciale entre les deux pays, à informer les milieux d’affaires concernés des opportunités des marchés canadiens et haïtiens et à leur apporter l’assistance nécessaire, et ce, conformément aux réglementations en vigueur dans les deux pays. Elle a affirmé que la création d’emplois est vraiment la porte qu’il faut à Haïti pour se refaire une image sur la scène internationale.

« Nous voulons faire de ces investissements un ancrage solide pour que ces investisseurs restent et demeurent en Haïti », a précisé Mme Féthière, qui ajoute que malgré le tremblement de terre et les vissicitudes de l’actualité, les emplois augmentent. Elle a précisé, par ailleurs, que plus de 4 000 emplois ont été créés en 2010.

Confiant que les retombées de cet accord ne tarderont pas à se manifester, le directeur général du Centre de facilitation des investissements (CFI), Guy Lamothe, a fait remarquer que ce contrat en matière de promotion d’investissements permettra aux deux parties de coopérer dans un intérêt mutuel et dans la limite des moyens budgétaires de chacun, ce qui constitue un exemple dans le secteur.

« Cet accord permettra de développer des actions de coopération dans des domaines aussi variés que l’échange d’expériences, la promotion des investissements, la formation de nos cadres... il implique ainsi tous les ministères liés à l’investissement et tous les secteurs productifs au Canada et au Québec. Ce contrat reflète l’étendue de notre partenariat stratégique, le premier que le CFI signe depuis son ouverture », a indiqué M. Lamothe, qui souligne que cet accord n’est pas une fin en soi, mais un instrument et donc un nouveau point de départ pour approfondir encore cette relation privilégiée entre la CFI et ses partenaires.

De son côté, le président de la Chambre de commerce d’industrie haïtiano-canadienne, Frantz Liautaud, s’est félicité de ce nouveau partenariat, précisant qu’il aidera à combler le déficit de commercialisation observé. D’après lui, trois temps forts ont marqué cette cérémonie : il s’agit avant tout de la signature du protocole d’accord ; de la présentation des treize nouveaux membres du Conseil d’administration de la CCIHC ; et d’un petit déjeuner de travail.

Rappelant les nombreux et ambitieux projets de son institution, M. Liautaud a précisé que cet accord est un leitmotiv pour encourager les investissements étrangers en Haïti. Pour ce faire, il ajoute que l’ambassade du Canada vient de renforcer sa section commerciale pour de meilleurs échanges sur le plan commercial entre les deux États.

« C’est un indicatif très clair, qui prévoit qu’il y aura des échanges commerciaux très importants avec le Canada. Il faut dire que les échanges équilibrés entre Haïti et le Canada s’estiment à 20 millions de dollars américains, alors que les échanges entre la République dominicaine s’estiment à 150 millions de dollars américains par an. Notre objectif est de doubler nos échanges pour voir comment y remédier afin d’atteindre les 100 millions dans les prochaines années », renchérit M. Liautaud.

Avant de terminer, le président de la CCIHC a exprimé la gratitude de l’institution qu’il dirige aux officiels, aux investisseurs canadiens et haïtiens, surtout à l’ambassadeur du Canada en Haïti pour son appui dans le cadre de ce partenariat. En conclusion, il a salué l’établissement d’une coopération mutuellement avantageuse pour les milieux économiques de la CCIHC et ceux du gouvernement haïtien à travers le CFI et le ministère du Commerce.

Amos Cincir

mcincir@lenouvelliste.com








Accueil | Plan du site | info visites 317694

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECONOMIE & SOCIETE  Suivre la vie du site Perspectives  Suivre la vie du site Observations   Politique de publication

Haitimonde Network