CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Les feux de signalisation ne s’allument toujours pas

mercredi 5 février 2014 par Administrator

Tombés en panne depuis mai 2013, les feux de signalisation ne s’allument toujours pas dans beaucoup d’intersections de la capitale malgré des embouteillages ou des accidents qu’une telle situation provoque sur certaines artères. A défaut des feux, la courtoisie est recommandée. Un vocabulaire bien étrange pour beaucoup de conducteurs.

Circuler à Port-au-Prince : un casse-tête. Un vrai casse-tête. Le sujet tend à devenir lassant, on en parle tellement. Embouteillage par-ci, embouteillage par-là. « Il y a des embouteillages dans tous les pays du monde, mais quand cela est dû aux feux de signalisation qui ne fonctionnent pas depuis plusieurs mois, je trouve que c’est méchant et révoltant », avance le propriétaire d’un magasin qui vend des pièces d’automobiles au centre-ville.

Ce quadragénaire habite les hauteurs de Pétion-Ville. Pour se rendre à son magasin tous les matins sur la Grand-Rue, il doit s’armer de patience pour affronter les grands bouchons formés dans cette commune depuis la mise en place du nouveau « plan de circulation » très critiqué. Même exercice à son retour. « Les Port-au-Princiens paient l’irresponsabilité de ceux qui ne savaient pas comment améliorer les conditions de déplacement des personnes et des biens dans un espace urbain, a indiqué récemment J-Martin Riko dans les colonnes du journal. Les interventions qui ont démarré à la mi-septembre dans le centre historique de Port-au-Prince, à Pétion-Ville et à Delmas ne correspondent pas aux procédures classiques d’exécution d’un plan de circulation. »

Mis à part Pétion-Ville, ce n’est pas vraiment le changement de sens de certaines rues qui pose problème, mais les feux de signalisation qui ne fonctionnent pas dans beaucoup d’intersections de Delmas, du boulevard Toussaint Louverture (route de l’aéroport), de l’avenue John Brown (Lalue), entre autres. Pour beaucoup d’automobilistes, le problème a trop duré.

Contactés en décembre dernier par le journal, Axxium, la firme chargée d’installer et d’entretenir les feux de signalisation, et le ministère de la Planification, maître d’ouvrage, se sont renvoyé la balle. Le P.D.G. de ladite firme, Emmanuel Vaval, prétendait ne pas avoir reçu de paiement de l’Etat depuis février 2011 pour des travaux d’entretien. De son côté, le ministère de la Planification rétorquait qu’Axxium avait reçu beaucoup d’argent pour des travaux qu’elle n’a pu encore livrer.

« Le ministère de la Planification devait nous donner une avance pour acheter du matériel afin de continuer à travailler, mais il ne l’a pas fait », avait poursuivi Emmanuel Vaval.

« On ne peut pas continuer à donner de l’argent à Axxium, avait rétorqué le chef de cabinet du ministre de la Planification et de la Coopération externe, Maxime Chérestal. Axxium a déjà reçu beaucoup d’argent pour des travaux qu’elle n’a pu encore livrer. Nous sommes donc un peu hésitants à verser de l’argent. Nous essayons de trouver une entente. C’est aussi simple que ça. »

Près de deux mois après cet entretien, l’entente semble toujours dans l’impasse. Les conducteurs fonctionnent comme avant 2007, l’année au cours de laquelle Haïti a vu ses premiers feux de circulation avec l’énergie solaire.
Valéry Daudier
vdaudier@lenouvelliste.com

Voir en ligne : Le Nouvelliste







Accueil | Plan du site | info visites 317694

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network