CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Les faux dévots de Gaza --- Par : Jean Erich René

jeudi 15 janvier 2009 par Erich Jean René

Les faux dévots de Gaza — Par : Jean Erich René

« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’oeil de ton frère, et
n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton oeil ? Ou comment peux-tu dire
à ton frère : Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton oeil, toi
qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement
la poutre de ton oeil, et alors tu verras comment ôter la paille qui est
dans l’oeil de ton frère. » Evangile selon Luc 6 : 41- 42

Nous sommes choqués par l’empressement de certains tartuffes de l’échiquier
politique haïtien à voler au secours des victimes de Gaza. Ils omettent
les problèmes spécifiques d’Haïti qui dépassent le drame
israélo-palestinien, objet de nombreuses ballades diplomatiques. Que valent
les faibles voix d’intellectuels haïtiens ? « Le nombre de victimes a
déjà atteint plus de 800 dont 200 enfants », arguent-ils. Mais plus proche
d’eux à Cabaret à l’occasion du dernier cyclone des cadavres d’enfants
bardés de boue furent jetés comme de vulgaires épaves dans la benne d’une
camionnette. Nos intellectuels n’ont pas été sensibilisés ! Aux Gonaïves
les résidents ont dû se réfugier sur les toits de leurs maisons sans jamais
recevoir leur attention. Où étaient ces intellectuels ? Cette semaine, tout
de suite après la célébration de la Fête de l’Indépendance le 1er janvier
2009 par le Président et le Premier Ministre, les sinistrés furent chassés
de leurs abris provisoires. Messieurs les intellectuels, notre situation
est pire que Gaza. Tendez l’oreille :

1. 94 écoliers et professeurs sont morts dans l’effondrement d’une école à
Pétionville
2. 20 enfants sont morts de faim à la baie d’Orange non loin de Jacmel
3. 300 personnes sont ensevelies sous des coulées de boue aux Gonaïves en
2008
4. 3000 personnes sont mortes noyées aux Gonaïves lors du passage de Jeanne
en 2004
5. l’étang saumâtre s’est engorgé en coupant la route internationale
Haiti-St-Domingue.
6. Chaque année Haïti perd 30 millions d’arbre.
7. La couverture forestière d’Haïti est réduite à 1,5% tandis qu’à St
Domingue elle est à 28%.
8. Les preuves médico-légales viennent d’imputer la mort du sous
commissaire de Port de Paix Jean Philippe Raymond à un empoisonnement par
injection.
Quid de nos intellectuels ? Nous comprenons très bien leur apitoiement sur
le triste sort des Palestiniens qui assistent impunément à la mort de leurs
familles sous les bombes du Tsahal. Cependant le décibel de leur humanisme
devrait d’abord se faire entendre sur leur propre territoire en ciblant la
déforestation de l’environnement haïtien qui a causé l’ensevelissement de
leurs concitoyens sous des millions de tonnes de boue. La catastrophe
écologique d’Haïti s’accélère de jour en jour. Le pays tout entier est
menacé. Bientôt les morts seront comptés par million si nos intellectuels
ne forcent pas le Gouvernement de Préval à s’attaquer sérieusement au
problème de l’environnement au lieu de faire de la Révision de la
Constitution sa priorité. Ils sont coupables de leur silence. Pourquoi
Gaza mais non Haïti ?

Nous avons tiqué en identifiant parmi les signataires du Procès Verbal de
Gaza des socialistes qui ont leur cœur à gauche mais leurs poches à droite.
De 1986 à 2009 ils ont causé beaucoup plus de torts aux Haïtiens que les
Israéliens aux Palestiniens. Leur camarade Yvon Toussaint a été assassiné
tandis qu’ils circulent dans les coulisses du pouvoir à la recherche de
butin. Leurs ONG ne font que collecter des fonds de l’USAID sans jamais les
mettre au profit de la population nécessiteuse. Ils passent des séjours en
Europe et en République Dominicaine dans des hôtels de 5 étoiles en se
gavant de caviar arrosé de vin. Comment des socialistes peuvent-ils loger
avec leurs familles à Place Boyer à Pétion Ville dans 4 villas contiguës
valant chacune plus de 1 million de dollars US. La fourrure de castor n’en
vaut jamais autant. Le plus court chemin pour être un bon capitaliste en
Haïti c’est de feindre d’être socialiste. Que les masses et les naïfs
camarades crèvent !

Ce qui nous attriste le plus, c’est que un certain signataire a une tête
d’historien, d’autres sont des sociologues et des gestionnaires
respectables et respectés. Comment peuvent-ils se laisser manipuler par
cette chenille arpenteuse des institutions caritatives internationales, ces
brasseurs d’affaires qui depuis 1986 tiennent le pays en otage pour peser,
sucer, plumer la poule sans éveiller leur soupçon. En certaines
circonstances vaut mieux marcher seul que d’être mal accompagné. Une
position personnelle est plus crédible. De plus ces citoyens du monde
devraient commencer par nettoyer leurs propres maisons avant d’emmancher
leurs jumelles à longue vue pour observer ce qui se passe dans la Bande de
Gaza. Qu’ils s’occupent de leurs oignons en organisant une grande croisade
pour la restauration de l’écosystème originel d’Haïti. Lançons une campagne
de reboisement pour retenir la terre qui ensevelit nos villes côtières. Bon
nombre d’essences sont habilitées à réparer les dégâts. Citons par ordre de
priorité selon le modèle de Holdridge :

1. Régions arides telles que Gonaïves : a) l’herbe à éléphant : miscanthus,
de 4 mètres de haut b) Afyo : Cyperus rotundus , c) vétiver : Vetiveria
zizanioides (L.) Nash etc.
2. Écosystème de montagne, région humide : a) sucrin : Inga inga J.W.Moore
, une bonne couverture pour la culture en sous-bois du caféier et du
cacaoyer,b) pin : Pinus occidentalis Grande Anse, Nord, Sud Est, Thiotte
etc.
3. Écosystème de montagne, région semi humide : a) frêne : Simaruba glauca
DC, b) Gaïac : Guaiacum officinale L., c)Tavernau : Lysiloma
latisiliqua Benth etc.
4. Écosystème urbain : Flamboyant : Delonix regia Raf etc.

Que les faux dévots de Gaza mettent une sourdine à leur triste sirène afin
de se préoccuper des dégâts écologiques d’Haïti. Le nombre de victimes
causées par la détérioration de l’environnement d’Haïti dépasse grandement
le nombre de morts occasionnées par les attaques d’Israël sur la Bande de
Gaza. Prenons rapidement des mesures curatives pour éviter l’effondrement
de notre écosystème !








Accueil | Plan du site | info visites 407968

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site GOUVERNANCE & POLITIQUE  Suivre la vie du site Politique  Suivre la vie du site Politique Publique   Politique de publication

Haitimonde Network