CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Les commerçants dominicains mettent la pression

jeudi 1er août 2013 par Administrator

A Santiago, gens d’affaires et industriels pressent le gouvernement dominicain de faire preuve de fermeté face aux autorités haïtiennes. Les exportateurs dominicains voient les mesures d’interdiction du gouvernement haïtien comme un manque de respect envers l’industrie dominicaine, qui exporte partout sur la planète.

Commerçants et exportateurs dominicains ne cessent d’élever la voix pour obtenir le rappel des mesures d’interdiction prises par le gouvernement haïtien à l’encontre de plusieurs produits dominicains. Alors que la crise perdure, le ton monte de l’autre côté de la frontière, en raison du manque à gagner enregistré par les Dominicains. Une association d’industriels dominicains a même récemment proposé au gouvernement du président Medina de saisir les instances internationales afin de faire pression sur l’administration Martelly.

L’Association des hommes d’affaires et industriels de Santiago exige du gouvernement dominicain des actions concrètes contre les mesures haïtiennes interdisant l’importation et la commercialisation des produits avicoles dominicains. Les entrepreneurs dominicains qui ont rencontré la presse mercredi ont aussi défendu la qualité des produits dominicains interdits en Haïti.

Le président de l’Association des producteurs de Santiago, Sandy Filpo, considère comme dangereuses les mesures du gouvernement haïtien. Pour lui, les problèmes de santé soulevés par les autorités haïtiennes sont « des prétextes visant à faire du tort au pays voisin. Les produits dominicains respectent les normes internationales et sont exportés sans difficulté vers d’autres marchés ».

Si les industriels pointent du doigt ce qu’ils appellent « l’hostilité haïtienne », ils n’épargnent pas les autorités dominicaines qui, selon eux, font preuve de laxisme. « Ceci est un problème d’Etat à Etat et le gouvernement dominicain doit l’affronter avec les organismes et les mécanismes qu’il détient », déclare Sandy Filpo. Il invite le gouvernement de son pays à mettre en branle toutes les agences qui peuvent aider à résoudre le conflit qui, reconnaît-il, affecte la production industrielle de son pays.

De son côté, l’Association des exportateurs dominicains déclare considérer l’interdiction qui frappe les produits dominicains comme un manque de respect. Elle justifie ce « manque de respect » par le fait que, malgré les interdictions imposées par Haïti, les Dominicains peuvent exporter leurs produits finis vers des marchés très exigeants, comme ceux des Etats-Unis, de l’Europe et du Japon.
De plus, les exportateurs dominicains dénoncent le fait que les mesures haïtiennes visent des produits qui constituent une part très importante des exportations dominicaines. Une attitude qui, selon eux, peut affecter la bonne réputation et l’image de leurs produits sur le marché mondial.

Le président de l’Association dominicaine des exportateurs, Kai Schoenhals, dit reconnaître le droit d’Haïti de structurer son commerce avec la République voisine et de réviser ses tarifs douaniers. Un travail qui, selon lui, devrait se faire selon les normes. Kai Schoenhals déplore aussi le fait que les mesures d’interdiction arrivent à un moment où la République dominicaine fait preuve de beaucoup de solidarité avec Haïti. Il a rappelé tout le soutien que le gouvernement dominicain accorde au président haïtien, Michel Martelly...

Louis-Joseph Olivier

ljosepholivier@gmail.com








Accueil | Plan du site | info visites 277537

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LA DIASPORA & LES ECHANGES CULTURELLES  Suivre la vie du site Republique Dominicaine   Politique de publication

Haitimonde Network