CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Le rectorat de l’UEH condamne le choix de l’ex-dictateur comme parrain d’une promotion de finissants en droit - par : alterpresse.org

jeudi 22 décembre 2011 par Administrator

Le Conseil exécutif de l’Université d’Etat d’Haïti (CEUEH) « condamne avec fermeté » la présence l’ancien « président à vie » Jean-Claude Duvalier comme « invité d’honneur » à une cérémonie de graduation d’une promotion de finissants de l’Ecole de Droit, des Sciences Economiques et de Gestion (EDSEG) des Gonaives (nord).

La direction de cette unité d’enseignement relevant de l’UEH est convoquée pour le 28 décembre à 11 h par devant le Conseil Exécutif, suivant une lettre du CEUEH datée du 19 décembre et adressée à la Direction de cette École.

Signataire de la lettre, le recteur Vernet Henri fait remarquer qu’il est « tout à fait inconcevable qu’une école de Droit ait cautionné la participation de ce personnage à une telle cérémonie ».

L’ex dictateur a participé, dans la ville des Gonaïves, à titre de « parrain de promotion », à la cérémonie de Graduation de la promotion sortante de l’EDSEG, le 16 décembre dernier.

L’école de droit des Gonaïves est dirigée par une direction élue composée de Joseph Mécène Jean-Louis, Daniel Dupiton et Dieufort Dieusel Placide.

« Vous avez choisi d’ignorer que de lourdes charges sont imputées à Monsieur Duvalier qui est inculpé par la justice haïtienne pour ses responsabilités concernant les nombreux crimes, malversations et détournements commis durant son régime », souligne la lettre.

Depuis le retour de Duvalier le 16 janvier 2011, plus d’une centaine de plaintes sont déposées contre lui au niveau du parquet et du cabinet d’instruction de Port-au-Prince.

Le 24 mars 2011 le juge Carvès Jean, en charge de l’instruction dans l’affaire Duvalier, a pris la décision d’assigner le dictateur à résidence et a limité ses visites.

Cet acte posé par les étudiants finissants et la direction de l’EDSEG est « une grave offense à la philosophie, aux valeurs et idéaux gestionnaires de cette école qui révèle de l’Université d’Etat d’Haïti, gardienne et protectrice des libertés publiques » précise le recteur Henri.

Le point 10 de l’article 7 des dispositions transitoires de 1997 régissant l’UEH donne à celle-ci la mission de « participer à la consolidation et à l’avancement de l’état de droit, en créant des remparts contre les autoritarismes quels qu’ils soient ».

Depuis le choix de Duvalier comme parrain de promotion d’étudiants à l’école de droit des Gonaïves, les réactions des étudiants des autres entités de l’UEH ne cessent de pleuvoir sur les réseaux sociaux, particulièrement Facebook.








Accueil | Plan du site | info visites 321063

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Haiti - Le Retour de Duvalier   Politique de publication

Haitimonde Network