CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Le collège St-Louis de Bourdon fête ses 50 ans

vendredi 7 mars 2014 par Administrator

C’est dans une atmosphère empreinte de joie, de témoignages et de remerciements qu’élèves, professeurs et responsables, entre autres, du collège Saint-Louis de Bourdon, communément appelé « Mère Bourdon », ont célébré les 50 ans de leur établissement en ce dernier jour de février. Massés dans la cour intérieure de l’institution, transformée en chapelle pour la circonstance, ils (elles) ont remercié le Seigneur au cours d’une longue messe d’action de grâce pour ces 50 ans dans cette noble mission qu’est l’éducation.

50 ans, c’est déjà une page d’histoire qui est écrite. Et un demi-centenaire, cela se fête. En effet, réunis dans la grande cour de l’école ce vendredi, directrices, professeurs, élèves et même anciennes élèves ont fêté, puis, à tour de rôle, ont rendu hommage et remercié tous ceux qui, d’une façon ou d’une autre, ont fait grandir le collège au fil des années. « 50 ans, c’est un temps pour faire mémoire et pour célébrer la vie », a reconnu la sœur Gercie Charles, directrice de la section primaire, qui dit se rappeler, avec émotion, les différentes pages de l’histoire du college, de sa fondation à son expansion progressive.

La sœur Charles a remercié tous les membres et le personnel qui se sont engagés et qui s’engagent encore aujourd’hui dans cette mission si noble de l’éducation. « Nos remerciements s’adressent aussi aux milliers de jeunes qui, depuis 50 ans, ont choisi le collège Saint-Louis de Bourdon pour poursuivre leurs études académiques, a-t-elle poursuivi. Merci à vous chers parents pour la confiance placée au collège en le choisissant comme lieu de vie et d’épanouissement de vos enfants ! »

D’après la sœur Elza Luc, directrice de la section secondaire, l’école compte 1 100 élèves en primaire et 968 en secondaire. Elle a aussi une deuxième vacation qui reçoit quelque 300 enfants, « les moins favorisés ». « Ces derniers reçoivent une éducation de qualité au même titre que les élèves de la vacation du matin, a expliqué la directrice. Mais, contrairement aux élèves de la vacation a.m., nous les recevons à n’importe quel âge. Notre fondation a une considération particulière pour les enfants. C’est spécialement pour eux que la mère Saint-Louis a fondé cette congrégation, en 1963… »

Le cœur joyeux, les quelque 2 000 élèves de l’établissement scolaire ont remercié Dieu à travers des chants, une chorégraphie ainsi que des tableaux et des broderies qu’elles ont elles-mêmes confectionnés. C’était aussi l’occasion de montrer leur gratitude envers leurs professeurs et les responsables du prestigieux et très renommé collège, où se côtoient des élèves de différentes catégories sociales.

« Merci aux sœurs de la charité de Saint-Louis de faire de chacune de nous des personnes remarquables, a dit Mitsouka Apollon, une élève de philo. Car vous nous avez permis de grandir au sein de cette grande famille dans laquelle chacune d’entre nous aura toujours une place. Merci à tous ceux et toutes celles qui, d’une façon ou d’une autre, ont contribué à faire de cette école une institution prestigieuse et surtout qui dispense un enseignement de qualité ! Une institution dans laquelle nous recevons une formation intégrale. »

Des anciennes élèves en ont aussi profité pour rendre un hommage à leur école. Marjorie N. Pierre est juriste, comptable et directrice d’une succursale de la Unibank. Elle se souvient encore de la célébration des 25 ans du collège, alors qu’elle était élève à l’époque. « Après le pain, l’éducation est le premier besoin d’un peuple, a déclaré l’ancienne élève de Saint-Louis de Bourdon. Les sœurs ont compris cette réalité et cette nécessité en mettant au service de la communauté haïtienne ce berceau du savoir qui est le collège Saint-Louis de Bourdon. 50 ans déjà et pourtant il reste tellement de choses à faire. Combien de jeunes filles ont pu bénéficier de cet encadrement, de cette formation et du développement des facultés physiques, psychiques et intellectuelles ? Nous en sommes le témoignage vivant. Nous voulons rendre un hommage mérité à l’alma mater et à tous ceux et celles qui ont consacré leur vie à nous aider à devenir des adultes responsables et accomplis. Des citoyennes au service de notre patrie », a conclu Mme Pierre.

Plus d’une heure après la messe, la fête battait son plein avec la prestation de BIC qui n’a pas manqué de charmer les élèves par l’interprétation de ses plus beaux tubes.
Bertrand Mercéus
mbertrand@lenouvelliste.com

Voir en ligne : Le Nouvelliste







Accueil | Plan du site | info visites 262584

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site EDUCATION  Suivre la vie du site Jeunesse & Education   Politique de publication

Haitimonde Network