CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Latortue, Sénatus, Tardieu à vous de jouer

mardi 19 juillet 2016 par Sterlin Charles

Les sénateurs Youri Latortue et Jean-Renel Sénatus et le député Jerry Tardieu font flèche de bonnes idées pour se mettre au-devant de la scène depuis janvier 2016 que la 50e législature siège au Parlement. Ils sont comme des étoiles dans un ciel sombre.

Le sénateur de l’Artibonite anime la commission Anticorruption du Sénat et essaie à ce titre de faire la lumière sur le milliard et les millions de dollars de PetroCaribe que Vénézuéliens, Haïtiens, Dominicains et d’autres ont englouti ces dix dernières années. En dépit des faiblesses flagrantes de la méthodologie utilisée par l’honorable Latortue, tout le monde attend les conclusions de sa commission, les suites que l’assemblée des sénateurs y donnera et les décisions qui en découleront si les autres organes de l’État y prêtent une oreille attentive. Dans le meilleur des cas, les coupables de malversations, si coupables il y a, ont de beaux jours devant eux. Des années mêmes.

Dans le cas du sénateur Sénatus, élu de l’Ouest, la bataille est morale. Depuis qu’il a été commissaire du gouvernement, l’avocat se sculpte une image de père fouettard, de pourfendeur des piliers du vice. Si Sénatus n’a pas beaucoup de résultats probants dans son escarcelle de chevalier du bien, il a su sensibiliser la société haïtienne à la nécessité de protéger nos enfants des dérives de la vie moderne et des déviants qui sont tapis dans l’ombre et dans la lumière prêts à happer les mineurs et les jeunes. Élu sénateur, l’ancien commissaire du gouvernement, pour son malheur, a rejoint une législature qui n’est pas pressée de transformer en lois régulièrement votées ses propositions et qui n’a encore tenu aucune séance sur les affaires du pays. Tout tourne autour des luttes pour le pouvoir et cela risque de durer.

Pour le député Jerry Tardieu, chef de file d’un mouvement politique au Parlement comme le sénateur Latortue, il paraît chaque jour plus évident qu’il a la capacité de conduire des missions. Dans le pays pour le bien commun et dans la diaspora pour faire connaître ses idées. Le député de Pétion-Ville monte une bonne monture après tant d’autres avant lui. Son cheval de bataille consiste à promettre le vote et la représentation à nos compatriotes vivant à l’étranger. C’est bien de faire miroiter cette possibilité aux yeux de ceux qui sont encore attachés à la politique haïtienne. Dans le meilleur des cas, faire voter et faire élire des Haïtiens de l’étranger prendront des années. L’élu Tardieu, un jour, pourra, sans doute, délivrer la marchandise, mais il lui faudra avant réussir à mener à terme les négociations avec ceux qui ne pensent pas comme lui au Parlement haïtien.

Latortue, Sénatus, Tardieu sont trois exemples de parlementaires qui cherchent de nouvelles avenues pour trouver la renommée. Mais avant, il leur faut être utiles au dénouement de la crise actuelle au sein de la législature qui est la leur, en s’ingéniant à sortir le pays de l’impasse et leurs pairs de la paresse. On ne peut pas être un parlementaire exemplaire si on est incapable d’entraîner ses compères sur le bon chemin.
Latortue, Sénatus et Tardieu, sachez que tous les yeux sont fixés sur vous. Et que l’on attend de vous plus que des destins individuels de réussite.

AUTEUR

Frantz Duval

duval@lenouvelliste.com








Accueil | Plan du site | info visites 253247

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Textes d’Opinion   Politique de publication

Haitimonde Network