CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Lamothe rencontre le ministre canadien du Développement international

mardi 27 août 2013 par Administrator

Quelques minutes avant son départ pour les États-Unis d’Amérique, le Premier ministre Laurent Lamothe, en sa qualité de ministre de la Planification et de la Coopération externe, s’est entretenu lundi avec le ministre canadien du Développement international et de la Francophonie, Christian Paradis. Séjournant au pays pendant quelques jours, M. Paradis est venu s’enquérir de l’impact de la contribution canadienne sur le relèvement du niveau de vie du peuple haïtien.

Au cours de son entretien avec le ministre de la Planification et de la Coopération externe, le ministre canadien Christian Paradis a réitéré l’engagement de son pays d’appuyer les efforts de l’administration Martelly/Lamothe pour reconstruire Haïti et participer activement au développement économique et social de ce pays.

« Le Canada a fait des investissements importants pour appuyer la reconstruction et le développement d’Haïti puisque je sais que vous avez une administration très dynamique. J’espère que cette visite est un succès. Nous allons travailler pour continuer à renforcer les liens profitables pour les Haïtiens et les Canadiens », a affirmé M. Paradis, qui profitera de son séjour pour faire le bilan des initiatives de l’aide canadienne et visitera un certain nombre de projets dirigés par l’Agence canadienne de développement international (ACDI).

Pour sa part, le chef de la Primature, en sa qualité de ministre de la Planification, a renouvelé au ministre du pays des hivers sans fin la volonté de son gouvernement de travailler au renforcement des relations haïtiano-canadiennes, qui sont en ce moment très fortes.

Dans ses différentes interventions, Laurent Lamothe a fait l’énumération des 10 projets financés par le Canada dont neuf sont achevés et un en cours. Selon lui, ces projets sont considérés comme des « succes stories » au cours de cette année, notamment au niveau de la collaboration avec la PNH dans les volets formation, aménagement et construction.

« L’inauguration des bâtiments de l’Inspection générale ainsi que les commissariats de Delmas, de Gressier, de Léogâne, de Côtes-de-fer, de Croix-des-Bouquets, Grand-Goâve, la base maritime des Cayes, via la coopération canadienne, sont des éléments-clés dans la lutte contre le trafic de la drogue dans le département du Sud. Je dois vous faire savoir que le taux d’insécurité a considérablement diminué dans le pays ces derniers jours », déclare M. Lamothe, profitant de ce moment pour saluer le départ de l’ambassadeur Henri-Paul Normandin, qui a mis du sien pour resserrer les relations combien franches et sincères entre les deux pays.

Au niveau des élections, le Premier ministre Laurent Salvador Lamothe a fait savoir que la loi électorale serait acheminée au Parlement dans les prochaines quarante-huit heures pour qu’elle soit votée. Il a aussi fait état de la subvention qui a été octroyée par le gouvernement canadien afin de contribuer administrativement à la réalisation de bonnes élections.

« Nous allons mettre les bouchées doubles afin que les élections puissent se réaliser d’ici le mois de décembre 2013. Elles devraient coûter 31 millions de dollars. A travers un compte créé à cet effet, Haïti dispose déjà de 8 millions de dollars. Nous devons organiser trois élections durant les trois prochaines années, a indiqué M. Lamothe. Une fois qu’on réalise celles prévues pour la fin de l’année, il y aura un momentum pour la réalisation des prochaines joutes électorales, soulignant qu’avec ces élections on va éliminer une étape même s’il y aurait d’autres défis. Il faut aller vite et bien. »

Mettant aussi l’accent sur les projets sociaux du gouvernement qui sont gérés par des institutions et qui ont un impact direct sur les couches défavorisées du pays, M. Lamothe a demandé au ministre Paradis de voir comment une collaboration pourrait être envisagée avec le gouvernement du Canada en vue du renforcement desdits projets.

Il a aussi souhaité que le Canada puisse permettre à des structures haïtiennes de piloter certains projets au même titre que l’ACDI dans le cadre du renforcement de l’aide au développement. « En ce qui a trait au développement, nous avons mis en place une structure publique pour gérer la reconstruction d’Haïti. Ainsi, nous avons 800 projets de développement en cours d’exécution à travers les dix départements géographiques du pays, dont 300 km de route asphaltée », dit-il, soulignant que l’aide canadienne est aujourd’hui indispensable à Haïti et que son gouvernement essaie de faire de son mieux pour faire une gestion saine de l’aide.

Plus loin, le ministre de la Planification a fait référence à la recherche d’investissement étranger. Il a souligné le rôle et l’importance de ce volet pour le développement économique du pays et a invité le ministre Paradis à participer à cet effort du gouvernement par la sensibilisation des agences canadiennes dans ce domaine. Par ailleurs, il a mis l’emphase sur l’existence de plusieurs outils disponibles en ce sens au pays tels le Centre de facilitation des investissements (CFI), la Commission interministérielle d’investissement (CII) qui s’inscrivent dans la politique de la diplomatie des affaires prônée par son gouvernement.

Amos Cincir

mcincir@lenouvelliste.com








Accueil | Plan du site | info visites 317988

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site GOUVERNANCE & POLITIQUE  Suivre la vie du site Politique  Suivre la vie du site Politique Internationale   Politique de publication

Haitimonde Network