CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

La rentrée scolaire au coeur des activités de la présidence - par : John Smith Sanon, Le Nouvelliste.com

jeudi 15 septembre 2011 par Administrator

Le nouveau porte-parole de la présidence, M. Lucien Jura, a réalisé ce mercredi 14 septembre 2011 - qui coïncide avec les quatre mois du président Michel Martelly au palais national - sa première conférence de presse en vue de faire le point sur les sujets brûlants de l’actualité. La tenue de cette conférence s’inscrit dans le cadre de l’engagement qu’avait pris la présidence, de renseigner la population sur l’ensemble de ses activités.


La rentrée scolaire prévue pour le 3 octobre prochain est au coeur des activités de la présidence, qui en a décidé ainsi dans le but de permettre à un maximum d’enfants d’aller à l’école cette année. « A la suite de toutes les démarches entreprises, aujourd’hui nous pouvons annoncer que toutes les dispositions sont prises pour qu’au niveau de huit départements du pays (le grand Nord et le grand Sud) 142 000 enfants qui n’ont jamais mis les pieds à l’école puissent le faire cette année », informe le porte-parole de la présidence, Lucien Jura.

Au niveau des deux autres départements (l’Ouest et l’Artibonite), une autre approche a été réalisée : 120 000 enfants au niveau de la 1re année seront complètement pris en charge, grâce au programme de scolarisation universelle. Là encore, toutes les mesures sont déjà prises par le MENFP, qui a trouvé un terrain d’entente avec certains directeurs d’école inscrits dans ce projet. A ceux-là, 90 dollars américains seront versés annuellement pour chaque enfant. Dans l’Ouest, 200 écoles dans l’aire métropolitaine accueilleront 20 000 enfants au niveau du 1er cycle fondamental. Les frais généraux seront pris en charge par l’Etat pour les 490 000 élèves qui fréquentent les établissements publics, selon les explications fournies par le porte-parole.

« Dans son souci de transparence, la présidence a laissé le soin au ministère de l’Education nationale de faire la mise en oeuvre de ce programme en vue de parvenir à sa matérialisation. La liste des bénéficiaires sera disponible bientôt au niveau des directions départementales. Des discussions sont en cours pour augmenter le nombre des bénéficiaires, malgré les contraintes d’ordre structurel et matériel », indique l’ancien journaliste de radio Signal FM, ajoutant qu’au terme de son mandat, le président Martelly devrait atteindre son ambition, à savoir que tous les Haïtiens doivent avoir accès à l’éducation, comme le veut la Constitution.

Lucien Jura explique que ce programme, qui touche déjà un total de 775 000 enfants et qui vise près de 850 000 bénéficiaires avant le 3 octobre, nécessite un décaissement total de 26, 86 millions de dollars. Selon l’accord signé avec les différentes écoles qui accueilleront ces enfants, un premier décaissement de 2/3 du montant global (soit 17,9 millions de dollars) sera effectué six semaines après la rentrée des classes. « Au moment où nous vous parlons, nous sommes en mesure de dire que nous disposons de 18 millions de dollars, ce qui fait que la rentrée scolaire, prévue pour le 3 octobre, en ce qui a trait au décaissement, n’est pas un problème », rassure-t-il.

« Pour le 2e versement qui doit être effectué au mois de mars 2012, poursuit le porte-parole, les fonds dont nous disposerons dans le cadre du processus de prélèvement sur les appels téléphoniques et les transferts nous permettront d’y faire face. Donc, il n’y a pas vraiment de soucis pour l’année académique 2011-2012 ».

Pour Lucien Jura, cette année constitue une année « expérimentale » dans la réalisation de ce programme. L’an prochain, ce seront les deux premières années scolaires qui seront prises en charge par l’Etat et ainsi de suite, jusqu’à la réalisation complète de l’ambition du chef de l’Etat. « Le programme de cantine scolaire, qui accueillait déjà 325 000 enfants sera renforcé, ce qui permettra à 275 000 autres d’en bénéficier, sans oublier le programme de subvention des manuels scolaires », souligne-t-il, estimant qu’ils s’approchent très rapidement du but.

D’autres points comme la nomination des délégués départementaux et de certains directeurs généraux, notamment au CNE, à l’OFNAC (Office nationale de l’aviation civile), à la CONATEL et au SMCRS, ont été également évoqués au cours de cette conférence. Leurs noms sont déjà publiés dans le journal Le Moniteur.

En ce qui concerne la ratification du 3e Premier ministre désigné, le docteur Garry Conille, dont les dossiers sont à l’étude au niveau de la Chambre des députés, M. Jura affirme qu’il y a une atmosphère très cordiale entre la présidence et le Parlement. « Au niveau de la présidence, nous sommes sereins, calmes et très optimistes concernant la mise sur pied d’un gouvernement », indique-t-il.

Interrogé sur l’éventuel incident entre un responsable du cabinet du président Martelly et le Premier ministre désigné ( il serait forcé de signer une lettre) durant le week-end écoulé Lucien Jura affirme avoir une position parallèle à celle du Premier ministre désigné : « Le palais national ne réagit pas aux rumeurs », insiste-t-il, faisant remarquer que le docteur Garry Conille bénéficie de l’appui inconditionnel de la présidence. « Il a été choisi sur la base de la compétence, du sérieux et de l’honnêteté, tout cela mêlé à son dévouement font de lui l’homme de la situation, celui qui peut accompagner le président aux côtés de la population », affirme-t-il, apportant un démenti aux avis qui font croire que le président de la République n’avait jamais voulu d’un Premier ministre.

John Smith Sanon

jsmithsanon@gmail.com








Accueil | Plan du site | info visites 317988

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site EDUCATION  Suivre la vie du site Jeunesse & Education   Politique de publication

Haitimonde Network