CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

La plateforme Jobpaw.com fait des heureux

lundi 3 mars 2014 par Administrator

C’est dans une ambiance de fête que Dr. Roberts Waddle, CEO de la plateforme Jobpaw.com, des responsables de la Digicel et de la Bibliothèque sans frontière ont décerné mercredi des prix aux gagnants du concours de texte qu’a organisé la plateforme en décembre dernier dans plusieurs écoles et universités de l’aire métropolitaine.

4h 30 p.m. La petite salle de conférence de l’Association nationale des institutions de microcrédit en Haïti est déjà bondée de monde. Des dizaines d’élèves et d’étudiants, accompagnés d’un parent ou d’un responsable de leurs établissements scolaires s’impatientent de recevoir le fruit de leur labeur. Sur une table placée à quelques mètres de la porte d’entrée s’alignent des tablettes, des livres et des certificats d’honneur. « Je suis heureux d’être parmi les gagnants. A présent, je vais pouvoir me former », se réjouit un élève du collège Canado-Haïtien qui occupe la troisième place au concours.

Placés par titres honorifiques, les élèves du collège Marie-Anne, de l’institution du Sacré-Cœur et du collège Canado-Haïtien, ont tour à tour reçu leurs prix sous des salves d’applaudissements. Dans la même veine, des étudiants de la Faculté des sciences humaines de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH), de l’Ecole nationale des infirmières (ENI) et de l’Ecole nationale supérieure de technologie (ENST) ont aussi été récompensés de leurs efforts.

Sourire béat, Roberts Waddle, docteur en économie industrielle et le patron de la plateforme Jobpaw, explique la nécessité d’organiser un tel concours. « L’idée est de permettre aux participants de travailler ensemble, mais aussi, d’identifier les différents problèmes que confrontent leurs établissements scolaires et universitaires et de proposer des pistes de solutions », affirme d’un air enjoué.

A l’aide d’une protection sur écran géant, le P.D.G. de Jobpaw épluche les différents problèmes que les participants ont relevés dans leurs textes. Il croit que les directeurs d’école et recteurs d’université doivent être proactifs au lieu de se plaindre à longueur de journée des problèmes rencontrés. Selon lui, ils doivent créer une synergie entre l’université et la société. « Une école qui n’a pas une infirmerie peut faire un partenariat avec l’Ecole nationale des infirmières afin de recruter de nouveaux diplômés pouvant garantir de meilleurs soins de santé à ses élèves. C’est idem pour une école qui n’a pas de psychologue. Cela permettra dans un premier temps de résorber le chômage. En sus, les élèves bénéficient d’un meilleur encadrement et amélioreront l’image de l’école », lance Roberts Waddle, sous les applaudissements du public.

Christie Duperval, de l’Institution du Sacré-Cœur, et Daphney Jean-Pierre, de l’ENST, se disent toutes deux heureuses d’être parmi les gagnantes. Elles soulignent que ce concours leur a permis de se dépasser et de découvrir leur potentiel. Ensemble, elles invitent la jeunesse à se rapprocher beaucoup plus du livre « J’encourage les jeunes à se rapprocher du livre : à travailler au bien-être de leur communauté et à oser. Car, disent-elles, ils sont l’avenir du pays ».

Dans les prochains jours, Roberts Waddle prévoit de rencontrer des directeurs d’école et des recteurs d’université afin de voir comment résoudre les différents problèmes soulevés dans les textes des participants. Selon lui, les responsables d’entreprise et les directeurs d’école ne créent pas assez d’opportunités pour les jeunes diplômés. Sans l’accord de ces deux piliers, dit-il, l’économie sera toujours branlante. Il insinue que « pour créer de la richesse, il faut de l’opportunité et de l’interaction. Cependant, en Haïti, on ne crée pas d’opportunités et d’intéractions entre les universitaires, les professionnels et les entreprises, voilà pourquoi nous n’avons pas une économie florissante ».

Les écoles gagnantes 1. Collège Marie-Anne, Lude Sankara Désir, Beverlye Gédéon et Medjine Saint-Fleur 2. Institution du Sacré-Coeur, Chritie Duperval et Audrey Nérette 3. Collège Canado-Haitien Jennifer Capriati Bazile, Chavannes Derosiers et Viard Benson
Joubert Rochefort
jrochefort@lenouvelliste.com

Voir en ligne : Le Nouvelliste







Accueil | Plan du site | info visites 275013

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site JOBS  Suivre la vie du site Activités & Initiatives   Politique de publication

Haitimonde Network