CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

La caravane « Livres en liberté » à marcher à Dessalines Ville !

lundi 5 novembre 2012 par Administrator

La 31e édition de Livres en liberté a eu lieu au Collège Sainte Claire d’Assise de Dessalines Ville (Marchand, Artibonite, au Nord d’Haïti) les samedi et dimanche 3 et 4 novembre dernier.

« Vous avez peut-être une chance de vous rattraper si, par manque de métier et de maturité, vous publiez un mauvais roman », déclare Lyonel Trouillot, invité d’honneur de la 31e édition de Livres en liberté au Collège Sainte Claire d’Assise de Dessalines Ville. « Je vous le dis sans détour, vous n’aurez certainement pas cette chance si vous sortez un premier mauvais recueil de poèmes. Contrairement au roman, la poésie ne pardonne pas », ajoutait Trouillot.

L’Invité d’honneur rencontrait une cinquantaine de jeunes lors d’une causerie ayant eu lieu dans le « Salon des partenaires ». Tant par sa posture affable que par son attitude décontractée, Trouillot essayait de ne pas en imposer aux écoliers. En dépit de sa stature d’écrivain notoire, il s’est prêté au jeu questions-réponses en se mettant à la hauteur des participants. L’assistance était composée, pour la plupart, d’écoliers allant de la classe humanitaire à la philosophie.

En plus du « Salon des partenaires » comme espace d’échanges et de formation, Livres en liberté a également ouvert un musée où sont exposés des articles de presse relatifs aux éditions précédentes et une galerie de photos de quelques auteurs haïtiens (morts et vivants).

Il est à noter que certains auteurs importants, que l’on ne voit jamais en signature à « Livres en folie » se sont toujours fait le plus grand plaisir d’aller à la rencontre des jeunes des villes de province en suivant la caravane itinérante de Livres en liberté, un peu partout à travers le pays.

Tous, pour le livre… En marge de l’ouverture officielle de la 31e édition de Livres en liberté, l’actuel maire de Dessalines ville avait ouvert la marche des écoliers issus de divers établissements de la commune de Dessalines. Un peu plus tard, Clément Benoît lui-même avait prononcé les propos d’ouverture de la 31e édition de la caravane « Livres en liberté » dont le slogan est : « Une caravane d’écrivains qui marche ». Pour preuve, la 32e est déjà annoncée pour les 24 et 25 novembre prochain, au Collège Saint Martin de Porrès à Hinche.

Simultanément à la causerie de Lyonel Trouillot dans le « Salon des partenaires », sous une tente, dans la cours du Collège Sainte Claire d’Assise, les professeurs-écrivains Claude Clément Pierre et Guy Gérald Ménard animaient un atelier d’écriture conjoint. Les jeunes ont massivement participé à l’une ou l’autre des rencontres. Ils ont généreusement aidé à la réalisation de cette 31e édition.

Instigateur de ladite foire itinérante, Clément Benoît en avait profité pour présenter l’écrivaine Sheba Estimé. Selon Benoît, volontaire à Livres en liberté six ans de cela alors qu’elle était encore en classe de seconde, Sheba Estimé a été la seule écrivaine présente sur les lieux de la 31e édition de Livres en Liberté.

Avec Livres en liberté, vendu à prix réduits, le livre devient un peu plus accessible à une localité bien précise, pendant deux jours de suite. Après trente et une édition, on peut donc conclure que Livres en liberté cible surtout les jeunes. Cela saute encore plus aux yeux quand on constate que Clément Benoît, directeur-fondateur de la bibliothèque Georges Castera Fils du Limbé, a toujours choisi des établissements scolaires réputés pour établir les campements de Livres en liberté.

À l’instar de « Livres en folie », « Livres en liberté » fait également la promotion des éditeurs et distributeurs de l’objet livre, au même titre que leurs auteurs. Toutefois, si Livres en folie se tient seulement à Port-au-Prince sur une journée, Livres en liberté ne cesse de se déplacer à travers tout le pays. En termes de vente sur une journée, les Éditions Zémès, ayant surtout exposé des manuels scolaires, semble avoir (à vue d’œil) tiré ses épingles du jeu. Cependant, tout n’est pas « rose » pour Charles Tardieu, si l’on en croit l’un de ses plus proches collaborateurs.

« Nous, aux Éditions Zémès, nous essayons de tenir bon gré mal gré ! Permettez-moi de vous dire qu’un éditeur de manuels scolaires ne peut aucunement tenir sans les subventions substantielles de l’’Etat », nous a informé le conseiller pédagogique des Éditions Zémès. « Jugez par vous-même ce que cela implique pour nous autres quand 80% des subventions de l’Etat sont alloués aux Éditions Henri Deschamps. Les autres 20% restants sont distribués entre tous les autres éditeurs », poursuit le formateur pédagogique des Éditions Zémès.

En attendant la 32e s’établira de Livres en liberté au Collège Saint Martin de Porrès de Hinche les 24 et 25 du mois courant, rappelons que le vice-délégué et le maire de la commune de Dessalines ont aussi participé à cette foire du livre. Pour sa part, le député Garcia Delva, pendant un court passage, en avait profité pour poser avec quelques volontaires de cette 31e édition de « Livres en liberté » et n’a pas loupé l’occasion, une fois de plus, pour montrer mécaniquement ses dents.

Antoine Hubert Louis








Accueil | Plan du site | info visites 331257

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SPORTS & CULTURE  Suivre la vie du site Arts & Culture   Politique de publication

Haitimonde Network