CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

La PNH veut être plus accessible au public

samedi 28 septembre 2013 par Administrator

L’Inspection générale de la Police nationale d’Haïti (IGPNH) a procédé, vendredi, au lancement de « l’Unité de communication et des relations publiques » en vue d’établir une relation de confiance entre l’institution policière et la population que celle-ci est appelée à servir...

Selon le commissaire divisionnaire Jean-Marc Wilkens, porte-parole de l’IGPNH, cette unité de l’Inspection générale a pour objectif de mettre en place un système d’information transparent et crédible, en assurer la diffusion par le truchement des médias de communication, des leaders d’opinion et des organisations de défense des droits humains.

A cet effet, le porte-parole a indiqué que l’unité prévoit de rencontrer la presse le dernier mardi de chaque mois en vue d’informer sur les activités de l’Inspection générale de la police, notamment la conduite des dossiers d’enquête ouverts. « En outre, deux lignes d’alerte sont déjà ouvertes aux citoyens, a dit le commissaire Wilkens à la salle de conférence de l’IGPNH à Delmas 2. Il s’agit des numéros 2259-1111 et 2260-1111. Aussi avons-nous mis en place un service de plaintes fonctionnant désormais 7 jours sur 7 et 24 h par jour, et planifié la création prochaine d’un site web, d’une page Facebook et d’un compte tweeter. Ce, afin d’être plus accessible au public. »

D’après l’inspecteur général en chef de la PNH, Ralph Stanley Jean Brice, cette activité constitue un espace de communication et d’échanges, à travers lequel la population sera informée sur les activités de l’Inspection Générale. « Chemin faisant, a-t-il renchéri, les portes de l’Inspection générale sont désormais accessibles à toutes les filles et fils d’Haïti qui rêvent d’une République plus conviviale à la fois pour eux-mêmes et leurs enfants. Nous vous invitons à nous aider à mieux contrôler l’institution policière grâce à votre vigilance, vos appels répétés, votre rapprochement de la PNH par le biais de l’Inspection générale pour cette nouvelle forme de combat, pacifique, passionné et constructif. »

Parallèlement, l’inspecteur général a annoncé des mesures visant à rendre la police plus professionnelle, « disciplinée et respectueuse des droits humains pour mieux servir la population. » Il s’agit notamment du contrôle de présence du personnel policier de la zone métropolitaine et de la mise en service d’un livret du policier, un document qui est une radiographie du comportement du fonctionnaire de police durant toute sa carrière.

Ralph Stanley Jean Brice en a profité pour recommander aux policiers, particulièrement ceux en service à travers les rues de faire preuve de discernement dans toutes les circonstances, de collaborer pleinement avec les autorités judiciaires, dans le respect mutuel et le respect des lois de la République. « Ce, pour éviter tout malentendu de nature à nuire à l’harmonie indispensable entre ces deux instances, car trop d’incidents, pour la plupart évitables, avec les membres de la magistrature, sont enregistrés », a dit l’inspecteur général en chef en présence des cadres de l’Inspection générale, des policiers, des membres du personnel technique et administratif, entre autres.

Bertrand Mercéus








Accueil | Plan du site | info visites 403263

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network