CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

LE Phénomène Wyclef ! - par : Agr Michel William

mardi 10 août 2010 par William Toussaint

LE Phénomène Wyclef ! par Agr Michel William

Haïti est un pays doublement occupé, occupé par les Nations Unies sur mandat du Conseil de Sécurité qui nous gratifie d’une souveraineté surveillée, occupée avec la gouvernance de Mr Bill Clinton, ancien président américain dont la majorité des collaborateurs se retrouvent dans l’administration d’OBAMA et co-chairman de la Commission intérimaire de reconstruction d’Haïti appelée á gérer les dix milliards de dollars promis par la communauté internationale. Diplomatiquement parlant et pour les cinq ans á venir, Mr Clinton est le véritable gouverneur d’Haïti qui refuserait le contenant du poste pour assumer son contenu en exigeant et obtenant du président haïtien René Préval qu’il prenne toutes les dispositions politiques et légales qui légaliseraient et faciliteraient sa gestion en s’appropriant des impairs qui rendraient caducs et non opérationnels le programme du gouverneur américain en Haïti. C’est une politique génocidaire pour les hommes de l’INITE et ce génocide politique est d’autant plus meurtrier qu’il coïncide avec la période des élections qui place les collaborateurs immédiats du président haïtien dans le collimateur du verdict des Urnes ,si le résultat des Urnes devrait être respecté.

La présidence de Mr Préval touchant pratiquement á sa fin est la mieux indiquée pour entériner ces politiques génocidaires pendant que ses proches manœuvrent pour continuer á garder un pouvoir épuisé qui ne peut plus desservir les intérêts politiques et financiers des puissances occupantes d’Haïti ni ceux de la masse des laissés pour compte qui demandent son départ. Toute la stratégie de la communauté internationale en Haïti aujourd’hui consisterait á trouver un leader nouveau sans programme qui endosserait sans le dire celui de la CIRH et qui serait capable de mobiliser la très grande foule sur la base d’émotions ou d’un populisme divin qui ferait du candidat le nouveau Messie d’Haïti, le temps de la campagne électorale. Aucun des hommes de Lavalas devenu INITE,L’AVNI, Ayisyen pou ayiti , Platfom 16 desanm, MODEJHA, Mobilisation pour le Progrès d’Haïti (MPH) n’est porteur de ce populisme divin..

Au niveau de la classe politique traditionnelle des vingt dernières années le discours programme a été épuisé par une communauté internationale et ses alliées les ONG qui n’ont financé que de petits projets sans durabilité .Il a été également galvaudé par la stratégie du Président Préval qui , en intégrant dans le pouvoir l’opposition politique sans l’intégrer objectivement dans les mesures de politique, lui a fait perdre á cette dernière son discours de projet de société et sa capacité traditionnelle de mobilisation des foules des années 86 . Aucun leader de l’opposition traditionnelle classique haïtienne est capable de mobiliser la grande foule pour donner á l’internationale la démonstration de sa force . A la limite on pourrait penser á Mr Chavannes Jean Baptiste , dans la jungle des politiciens traditionnels qui a réussi á démontrer sa force régionale de mobilisation en mettant chaque fois dans les rues de la ville de Hinche huit a dix mille personnes .

Dans cet optique, Mr Wyclef, rappeur haïtien international, dont le message a été inconsciemment amplifié dans tous les albums parus de 2001 á nos jours par les équipes de barikad Crew, d’ISOLAN, de Rock Fame , de Lucky Dube, de Brothers Posse , de JAH NESTA et par d’autres mini-groupes rap á caractère religieux a créé dans tout le pays , j’insiste dans tout le pays, un courant de sympathie et d’admiration , qui rallie les préoccupations de la jeunesse votante d’Haïti voir la paysannerie , et qui dès l’annonce de la candidature du chanteur HipHop a créé le phénomène Wyclef .C’est un phénomène qui a fait frémir de rage toute la classe politique haïtienne et qui a déclenché le cri d’orfraie au niveau de tous les partis politiques y compris l’INITE . D’ailleurs le slogan de Wyclef « Fas a Fas » manti kaba ( de moi ) a toute l’odeur du slogan fast food d’Obama « Yes we can » dans le pire momentum de la politique américaine où Obama ne peut jeter que les semences d’une volonté de changer .L’allusion politique de Wyclef qu’ Obama est á l’Amérique ce que Wyclef Jean est á Haïti en dit long .Au demeurant ,le phénomène Wyclef que toute la classe politique haïtienne qualifie de nouveau populisme ressemblerait á celui d’Aristide de 1990 ou á celui d’Obama durant la campagne présidentielle américaine.. Cependant Wyclef n’est pas Aristide et ne saurait être comparé á Aristide .La force de Wyclef réside dans le message bon enfant du rappeur qui a évité les formes violentes du Rap américain pour épouser celles de l’espoir en Dieu qu’un jour tout changerait pour la population des misérables .Ce message semblerait produire le même effet que les discours populistes respectifs d’Aristide des années 86 sur la masse des votants haïtiens qui sont les jeunes (53% de la population ), la paysannerie, les protestants et les vodouisants ou d’Obama sur la génération jeune de l’Amérique. Tout comme pour Aristide les sondages « teledjol » donnent déjà Wyclef gagnant dans toutes les stations de radio au niveau local tandis qu’au niveau international, la candidature de Wyclef á la présidence haïtienne a produit le même effet d’ouverture sur le monde que le séisme du 12 janvier 2010. La candidature de Wyclef vient de rappeler á la mémoire du monde l’Haïti d’après 12 janvier et a contribué á attiser la flamme des pays donateurs qui se faisait mourante face á l’urgence de la reconstruction d’Haïti. Mr Sainthelemy avec Nancy Roc a dit que Wyclef vient de donner a Haïti 200 millions de dollars de publicité mondiale gratuite en déclarant sa candidature sur CNN et autres grandes chaines étrangères de télévision. C’est une prouesse dont n’est capable aucun leader haïtien. La candidature de Wyclef a fait aussi apparaître une donne nouvelle qui n’aurait pas été maîtrisée par le CEP de Gaillot Dorsainvil á savoir la présence des grands media internationaux dans la cuisine de chaque mesure prise par le CEP, le forçant ainsi á apparaître moins indécent dans la gestion du processus électoral.

Il s’ensuit que Wyclef a une force locale et une force internationale qui sont deux atouts majeurs dont a besoin tout gouvernement futur haïtien pour mettre tout le monde au travail, pour récupérer l’administration publique haïtienne malade de tous les maux et pour réaligner la coopération internationale sur la nouvelles professions de foi de OBAMA et de SARCOZY en passant par les Clinton, les Chavez, les Castro et les Lula qui veulent changer le paradigme de leurs approches á la problématique du développement haïtien après qu’ils ont reconnu leur part de responsabilité dans la dérive haïtienne. Wyclef semblerait être la nouvelle chance qui passe. On voudrait craindre son populisme qui pourrait continuer la dérive des lavalassiens tout poil confondu. Cependant l’évolution de Wyclef, l’environnement dans lequel il a évolué aux Etas Unis et le « millionnaire » qu’il serait devenu devraient donner une lecture toute autre de son populisme. Le populisme de Wyclef pourrait s’apparenter á celui de Clinton en Haïti ,á celui d’Obama ou á celui de Dumarsais Estime dans la perspective qu’il s’appuierait sur le plan de la CIRH pour donner un autre visage á Haïti. Le programme de la CIRH qui sera celui de n’importe gouvernement futur d’Haïti a besoin d’un homme Messie capable de légaliser par son leadership toutes les politiques futures que la CIRH aura commanditées .C’est çá la réalité politique future d’Haïti pour les cinq prochaines années avec la présence de la Mr Clinton á la tête de la CIRH. Nos journalistes devraient faire attention aux pièges des politiciens qui les porteraient á questionner leur programme de gouvernement quand au fond le programme de tout futur gouvernement d’Haïti est déjà indiqué et se retrouve dans celui de la CIRH. Cette réflexion est contraire á celle de la radio « Echo D’Haïti » qui dit et je quotte « L’internationale a grand besoin pour se rassurer, de voir que les haïtiens sont partie prenante de la reconstruction mais pas de simples observateurs »Ceci est archi faux. L’Internationale a besoin de populiste divin pour donner plus de transparence á la politique initiée par Mr Préval en mettant au devant de la scène des visages vierges et nouveaux très populaires qui conféreront de la légitimité á toutes les interventions de la CIRH en Haïti. Pour le moment Wyclef apparaitrait comme le seul candidat nouveau qui puisse offrir á l’américain les moyens de sa politique en Haïti et á l’équipe de Préval une retraite assurée et dorée.

D’aucuns croient que la candidature de Wyclef pourrait avoir été un dernier coup politique de Préval. Si c’en était bien le cas, ce coup devrait être répertorié comme le plus joli des fleurons politiques ( denye koud tiwel devan simetye) conçus et infligés par le surprenant président á l’endroit de la classe politique haïtienne pour la détruire systémiquement. Il n’est que d’attendre le Carnet du CEP pour démentir cette analyse avec les conséquences infernales que l’on prévoie








Accueil | Plan du site | info visites 316579

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Textes d’Opinion   Politique de publication

Haitimonde Network