CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

L’héritage des Frères de l’instruction chrétienne est célébré

mardi 22 octobre 2013 par Administrator

Les Frères de l’instruction chrétienne ont lancé le week-end écoulé la célébration de leurs 150 années de présence active en Haïti. 150 ans de mission qui ont permis de former plusieurs générations d’hommes et de femmes au service de l’Eglise et de la société haïtienne.

« Mon meilleur ami, c’est lui, on était ensemble chez les frères, je vais avoir 62 ans, j’ai 56 ans de vie avec lui. S’il y a quelque chose qui nous reste, c’est le souvenir de notre passage chez les frères. C’est cette raison qui m’a poussé à venir ici pour rendre hommage à ce que cette institution a fait pour nous », nous raconte Fritz Richardson tout souriant, à propos de son meilleur ami Yvon Romain qu’il a connu durant ses études classiques, chez les frères de Port-de-Paix. Comme Richardson et Romain, ils sont quelques dizaines d’anciens élèves, qui sont venus aider à préparer la commémoration du cent-cinquantenaire des frères en Haïti. Leur présence est motivée par l’attachement et la reconnaissance pour cet établissement qui les a façonnés.

Plus connus à travers leurs écoles réputées pour la qualité de la formation qu’ils transmettent, les frères commémorent surtout l’arrivée des premiers membres de cette congrégation religieuse en Haïti. C’était en 1864, peu après la signature du concordat, que débarquent les premiers religieux en Haïti. A ce moment-là, c’était des jeunes volontaires âgés pour certains entre 16 et 18 ans qui ont décidé de quitter leur terre natale, la France, pour passer parfois deux à trois mois sur la mer à destination d’Haïti. Dépourvus de moyens de communication, séparés de leurs familles, ces jeunes partaient avec l’idée qu’ils s’en vont pour la vie. Parfois, peu après leur arrivée en Haïti, ils mouraient de fièvre jaune, de manque de nourriture et de problème d’acclimatation.

Les 150 années de travail de ces courageux éducateurs sont considérées par l’actuel responsable des Frères de l’instruction chrétienne en Haïti, le frère Hervé Zamor, comme la célébration d’un héritage. « C’est tout un héritage, nous avons beaucoup reçu », a confié celui qui porte le titre de provencial parmi les frères. « De 1864 à nos jours, nous avons reçu 615 frères venus de la France, des Etats-Unis, du Canada, de l’Espagne, de l’Angleterre, d’Egypte, de la Guadeloupe. C’est pour cela que cette année nous voulons célébrer tout cet héritage », a confié le frère Zamor. C’est d’ailleurs pour la première fois que les frères ont l’opportunité de marquer leur arrivée en Haïti.

En pleine guerre mondiale en 1914, les frères n’ont pas pu célébrer leurs 50 premières années de travail. C’était aussi le cas à l’occasion du centenaire en 1964, sous la dictature des Duvalier, il était difficile pour eux d’organiser de grands rassemblements. Cette année, les frères sautent sur l’occasion pour célébrer, durant toute une année, de la plus belle des manières, le travail qu’a effectué cette congrégation qui a contribué à l’éducation de plusieurs générations d’Haïtiens. « C’est un lourd héritage qu’il revient à nous autres Haïtiens de gérer. Nous avons pour responsabilité de maintenir la réputation de qualité que nous ont laissée les frères qui étaient avant nous, en ce qui a trait à l’éducation transmise dans nos différents établissements scolaires », a fièrement dit Hervé Zamor.

Parmi les 53 frères qui forment actuellement la Provence, on ne décompte pas moins de 36 Haïtiens. Ce qui constitue un succès au regard de l’objectif que se sont fixé les pionniers, qui visaient de faire de l’Église haïtienne une Église qui peut se gérer toute seule. Une satisfaction que partage le frère Yves Alain qui nous dit que cette célébration marque « 150 années de présence et d’activités missionnaires qui ont contribué au développement de l’Église en Haïti, pour arriver à une Église qui, aujourd’hui, peut fonctionner par elle-même. « C’était ça l’objectif, donner une formation chrétienne à la jeunesse pour que l’église d’Haïti puisse fonctionner de par elle-même et acquérir son autonomie », a déclaré avec satisfaction le frère Alain.

Cette année de célébration du cent-cinquantenaire de la présence des frères dans le pays a commencé le dimanche 20 octobre par une cérémonie eucharistique célébrée dans la cour de l’institution Saint-Louis de Gonzague à Delmas. Des délégations venues des huit établissements que détiennent actuellement les frères à travers le pays ont pris part à cette cérémonie solennelle présidée par l’archevêque de Port-au-Prince, monseigneur Guyre Poulard. Après la cérémonie d’ouverture du dimanche, trois grandes activités seront organisées durant cette année de célébration qui prend fin en juin 2014. Le plus prochain rendez-vous est pour le 23 novembre prochain, où se tiendra un gala de levée de fonds en vue d’appuyer les oeuvres des Frères de l’instruction chrétienne dans le pays.

Louis-Joseph Olivier

ljosepholivier@gmail.com








Accueil | Plan du site | info visites 331389

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Textes d’Opinion   Politique de publication

Haitimonde Network