CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

L’ambassadeur américain pourrait être appelé à "formaliser" sa déclaration sur Martelly, selon le Sénateur Nènèl Cassy

mardi 13 mars 2012 par Administrator

Membre de la commission sénatoriale d’enquête, le parlementaire croit que si les propos de Kenneth Merten attestant de la nationalité haïtienne du chef de l’Etat sont assimilables à une ingérence, en revanche, ils peuvent aussi ouvrir une brèche favorable à la recherche d’informations sur l’intéressé auprès du gouvernement américain

Le Sénateur Nènèl Cassy, membre de la commission spéciale qui conduit l’enquête sur la nationalité, a qualifié lundi de « pas important » à double sens la récente déclaration de l’ambassadeur américain, Kenneth Merten, démentant la présumée citoyenne américaine du chef de l’Etat et a évoqué la possibilité de solliciter du diplomate une « formalisation » de sa prise de position.

« Un pas a été franchi. Ces déclarations de l’ambassadeur signifient que les Etats-Unis sont officiellement autorisés à fournir toutes les informations sur le Président Martelly », a estimé le représentant des Nippes (sud-ouest) qui souligne que la commission peut désormais envisager d’adresser une correspondance en ce sens à M. Merten.

Parmi les informations pertinentes qui pourraient être demandées à l’administration américaine celles relatives à une éventuelle naturalisation par le passé de Michel Martelly.

"L’ambassadeur n’a pas dit qu’il (l’intéressé) n’avait jamais renoncé à sa nationalité haïtienne", relève le Sénateur Cassy.

Invité à communiquer les données en sa possession sur la présumée nationalité américaine de l’ex-chanteur au pouvoir depuis mai 2011, lors de la cérémonie de présentation des passeports haïtiens du chef de l’Etat, au Palais National, Kenneth Merten avait affirmé jeudi dernier sous des applaudissements nourris "le Président Martelly n’est pas américain, il est haïtien".

Partageant l’opinion de certains leaders politiques pour qui ces propos constituent une ingérence grave dans les affaires internes d’Haïti, Nènèl Cassy continue parallèlement à voir dans cet événement des indices potentiellement utiles.

Il en a profité pour indiquer, comme avant lui son collègue Moïse Jean-Charles, que la commission sénatoriale ne serait probablement pas en mesure de retourner lundi au Président Michel Martelly ses huit passeports soumis à de sérieuses investigations depuis jeudi dernier.

Les parlementaires continuent d’attendre un autre document de voyage très important, la copie de la carte de résidence américaine du dirigeant haïtien que les facilitateurs de Religions pour la paix auraient déjà sollicitée en vain.

Cette carte porte le nom de Michael Joseph Martelly alors que le titulaire du passeport haïtien correspondant s’appelle Joseph Michel Martelly.

Le chef de l’Etat est accusé d’être détenteur de passeports américain et italien en violation de la constitution.

spp/Radio Kiskeya

Source : www.radiokiskeya.com








Accueil | Plan du site | info visites 322634

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LA DIASPORA & LES ECHANGES CULTURELLES  Suivre la vie du site Etats-Unis   Politique de publication

Haitimonde Network