CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

L’UEH ouvre son symposium sur les relations haïtiano-dominicaines

vendredi 21 mars 2014 par Administrator

Le rectorat de l’Université d’Etat d’Haïti a lancé, mercredi soir, à l’hôtel Montana un symposium sur les relations haïtiano -dominicaines. Des chercheurs, des diplomates, des spécialistes des relations entre les deux peuples devaient intervenir durant trois jours sur l’arrêt de la Cour constitutionnelle dominicaine à plusieurs niveaux.

A l’ouverture de ce symposium, le rectorat de l’Université d’Etat d’Haïti a rendu un hommage à l’ambassadeur Guy Alexandre, l’un des meilleurs spécialistes des relations entre les deux peuples, décédé le 28 février écoulé. Un hommage d’autant plus mérité, vu que l’ambassadeur Alexandre était membre du comité organisateur de ce symposium. Des responsables de l’Université d’Etat d’Haïti et membres du comité d’organisation se sont exprimés, surtout pour saluer la mémoire de Guy Alexandre.

C’est le professeur Watson Denis, qui a fait office de coordonnateur de cette grande rencontre, qui a ouvert la soirée. « L’arrêt 168/13 pris par la Cour constitutionnelle dominicaine a donné plus de problème, qu’il n’en a résolus. Cet arrêt est un grave problème de citoyenneté et de nationalité ; il a créé un malaise dans les relations diplomatiques entre les deux pays », a déclaré le professeur Denis, qui faisait la mise en contexte de ce symposium organisé à l’initiative du rectorat de l’université et du Conseil de l’université.

Le vice-recteur à la recherche de l’UEH, Fritz Deshommes, était chargé de parler de l’ambassadeur Guy Alexandre dont il a présenté les multiples facettes de ses compétences et son engagement à défendre son pays quelle que soit la situation. « Guy Alexandre, c’est avant tout un éducateur quelle que soit la fonction qu’il occupait, Guy n’a jamais abandonné sa vocation d’enseignant », a déclaré Fritz Deshommes à propos de l’ambassadeur défunt emporté par une crise cardiaque.

En présence de la femme de Guy Alexandre et des membres de sa famille, Fritz Deshommes a salué tout le dévouement de l’ancien diplomate à défendre son pays devant les plus grandes institutions régionales et mondiales. Il revient particulièrement sur le combat mené par Guy Alexandre depuis la publication de l’arrêt du 23 septembre. « Guy était partout, chez les amis d’Haïti et devant les institutions internationales pour dénoncer la décision du tribunal constitutionnel dominicain, jusqu’à sa mort », a témoigné le professeur Deshommes, qui dit l’avoir rencontré la veille de son dernier voyage.

Le professeur Jean Marie Théodat, qui a représenté le comité mémoire 1837 à la cérémonie, a eu aussi des propos élogieux à l’endroit de l’ambassadeur défunt. Il dit se souvenir de la promesse de son ancien collègue professeur à rendre visite à l’université Henry Christophe qui est un monument significatif dans l’histoire des relations entre les deux peuples. « Attendons que le temps soit plus calme, laissons passer les chars, le carnaval », lui avait dit Guy Alexandre qu’il a rencontré la dernière fois le 27 février, lors de la célébration de la fête de l’indépendance de la république voisine.

Pour clore la soirée, le recteur Jean Vernet a prononcé son discours d’ouverture rappelant le contexte de l’organisation de ce symposium qui se tient sur le thème « l’arrêt 168/13 de la Cour constitutionnelle de la République dominicaine à la lumière de l’histoire, de l’économie et des relations internationales. » « Lors de ce symposium, nous nous proposons de faire le point sur l’ensemble des analyses produites à ce jour sur le sujet afin de faire des propositions à nos deux gouvernements », a indiqué le recteur devant un public composé de très peu d’étudiants de l’université.
Louis-Joseph Olivier
ljolivier@lenouvelliste.com

Voir en ligne : Le Nouvelliste







Accueil | Plan du site | info visites 262584

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site EDUCATION  Suivre la vie du site Jeunesse & Education   Politique de publication

Haitimonde Network