CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

L’OSM et Luck Mervil pour Haïti - Écrit par : Geneviève Tremblay

mardi 31 août 2010 par Administrator

C’est en faisant un geste de solidarité que l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) ouvre sa saison 2010-2011. Doublement généreux même puisque ce premier concert, qui aura lieu jeudi, est tout à fait gratuit et qu’il est dédié aux victimes du tremblement de terre qui a eu lieu en Haïti le 12 janvier dernier.

Joint par téléphone, Luck Mervil ne cachait pas son enthousiasme. Luck Mervil, le chanteur populaire ? Mais oui puisqu’il est l’un des artistes qui participeront à ce grand concert.

« Dès le lendemain du tremblement de terre, j’ai reçu un appel de M. Nagano pour me demander ce qu’il pouvait faire pour aider », dit-il.
Ils en sont venus à la conclusion qu’« un show, ce serait bien, mais pas tout de suite. Tout le monde se précipitait pour faire des shows et ramasser de l’argent, alors on s’est dit que ce serait mieux d’attendre un peu », ajoute-t-il.
Pendant ce temps, Mervil a fondé Vilaj Vilaj, un organisme pour aider, au sens littéral, à la reconstruction d’Haïti.

Finalement, avec l’OSM, il a été convenu que le meilleur moment pour faire un concert pour aider Haïti serait le premier concert de la saison, pour « la visibilité ».

Programme varié

Au programme, des œuvres variées toutes du XXe siècle, à l’exception du Don Juan de Richard Strauss, composé en 1889. Donc, en plus de Strauss, nous aurons au menu trois compositeurs américains. John Adams avec Lollapalooza, Samuel Barber et son Adagio, sur lequel Dany Laferrière viendra faire la lecture, et Gershwin, dont la soprano québécoise d’origine haïtienne Marie-Josée Lord interprétera le célèbre Summertime.

Mais ce n’est pas tout. D’abord, le cirque Éloize sera de la partie lorsque l’orchestre interprétera L’oiseau de feu de Stravinsky et, pour finir, la pièce Mézanmi de Luck Mervil. Le concert sera dirigé par maestro Kent Nagano et mis en scène par Denis Bouchard.

La diversité du programme prouve bien, selon Luck Mervil, que la musique classique, c’est avant tout de pouvoir passer à travers le temps et non pas d’être élitiste comme le pensent certains.

Et on sent bien que le chanteur populaire a beaucoup de respect pour les musiciens qui vont l’accompagner. « L’OSM est l’un des meilleurs orchestres du monde, et on n’en profite pas assez. Je me sens privilégié quand je l’entends », souligne-t-il.

Il a donc retenu les services de Guy St-Onge pour faire des arrangements à la « hauteur du talent des musiciens de l’orchestre », avec « des contre-mélodies et des nuances ».

« Je voulais que les musiciens s’amusent en jouant ma pièce, qu’ils aient un défi », ajoute Mervil.

L’Orchestre symphonique de Montréal présente son premier concert de la saison 2010-2011 au Parterre du Quartier des spectacles. Il s’agit d’un concert gratuit où l’on vendra des bracelets dont les profits iront à l’organisme Vilaj Vilaj pour les victimes du tremblement de terre en Haïti.

C’est donc dehors, devant l’emplacement de la nouvelle salle de concert, que l’OSM nous convie. Et si on en croit l’artiste, manquer ce concert, ce serait « manquer un moment d’existence ».

« Parce que l’important, ce n’est pas l’orchestre, ni le public, rappelle Luck Mervil. L’important, c’est ce qui se passe entre les deux. »








Accueil | Plan du site | info visites 322538

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LA DIASPORA & LES ECHANGES CULTURELLES  Suivre la vie du site Canada   Politique de publication

Haitimonde Network