CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

L’Etat révise ses ambitions de recettes

jeudi 11 avril 2013 par Administrator

Tant pour le taux de croissance du PIB que pour la collecte des recettes, l’Etat haïtien se trouve bien dans l’obligation de revoir ses ambitions à la baisse. Dorénavant le taux de croissance prévu est d’au moins 3,4%. Des 52 milliards de gourdes que les institutions fiscales et douanières devraient recueilli durant l’exercice en cours seulement 45,1 millions seront réellement collectées suivant de nouvelles prévisions du ministère de l’Economie et des Finances, réveillé ce mercredi sans sa ministre Marie Carmelle Jean-Marie désormais démissionnaire.

Les estimations étaient trop ambitieuses, les prévisions trop peu réalistes. Les autorités reviennent sur terre. « L’aide était importante après le tremblement de terre, d’où un certain optimisme dans la collecte des recettes. Après des analyses froides au ministère, on s’en est rendu compte pour revenir à la situation normale », a analysé Alfred Méthélus, qui a supplée à l’absence de la ministre Marie Carmelle Jean-Marie.

Au deuxième jour du sommet sur la finance et la technologie appliquée, le ministère de l’Economie et des Finances constate que l’économie continue de progresser en dépit d’une croissance plus faible que prévue. Les autorités financières et monétaires haïtiennes se félicitent de maintenir le cadre macro économique relativement stable même après les effets ravageurs du séisme du 12 janvier 2010. L’État haïti entend collecter 21,3 milliards de gourdes au premier semestre de l’exercice et entend faire mieux au second soit une collecte 23,8 milliards de gourdes.

Interrogé sur les nouvelles mesures prises par son ministère pour contenir les dépenses, Alfred Méthélus, directeur du cabinet de la ministre démissionnaire, n’y est pas allé par quatre chemins pour affirmer que l’Etat haïtien ne pratique pas de politique d’austérité mais plutôt une politique de rigueur qui consiste à exécuter des dépenses suivant allocations comme prévues par la loi de finances. « On ne saurait appliquer une politique d’austérité puisque nous n’avons pas tous les moyens de notre politique économique », a-t-il nuancé.

La ministre haïtienne de l’Economie et des Finances estime que l’aide a eu des effets déstabilisateurs importants et sa mobilisation est demeurée très lente hormis la phase d’urgence. L’aide internationale s’est essentiellement traduite par des importations de biens et services via le recours quasi exclusif aux sociétés étrangères. Il y a donc eu très peu de création de valeurs ajoutées nationales et de mobilisation des ressources locales, selon le MEF qui constate, entre autres, que l’effet des investissements réalisés ou en cours ne se produira qu’à moyen et long terme.

De 2004 à nos jours quatre présidents, deux gouverneurs sans compter les ministres de l’Economie et des finances se sont succédé, le tremblement de terre, les responsables ont toujours gardé leur collaboration afin de maintenir un cadre macroéconomique stable. Ces propos du gouverneur Charles Castel prononcés la veille ont été repris par Alfred Méthélus pour montrer que le départ de Marie Carmelle Jean-Marie à la tête du ministère ne va pas "torpiller" les projets du ministère.

Le directeur de l’ex-ministre des Finances reconnaît sa compétence et sa forte personnalité du cabinet mais croit qu’il existe des milliers de ce genre dans le pays qui font leur travail sans tambour ni trompette. Selon lui la baisse des recettes est imputable à la baisse des importations, d’où les recettes douanières. Cette baisse s’explique aussi par le mode de préparation du budget. Avant le 30 juin 2013 on doit présenter une nouvelle loi de finances qui montrera les capacités de collectes et de recettes de l’Etat haïtien.Déjà on fait des projections de 4,5% de croissance pour l’exercice 2013-2014.

Dieudonné Joachim

djoachim@lenouvelliste.com








Accueil | Plan du site | info visites 321249

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECONOMIE & SOCIETE  Suivre la vie du site Perspectives  Suivre la vie du site Observations   Politique de publication

Haitimonde Network