CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Haïti, la descente aux enfers continue… - Par : Gary Bodeau

jeudi 8 janvier 2009 par William Toussaint

Haïti, la descente aux enfers continue… — Par Gary Bodeau

Aujourd’hui, nous sommes rendus à un carrefour de notre histoire où nous ne pouvons plus crier haut et fort que nous constituons une république indépendante. Comment avons-nous pu en arriver là ? Serait-ce les résultats de l’instabilité politique ou la méchanceté du Blanc[1] ? Sachez que nos gouvernants (tes) n’apprennent absolument rien de leurs erreurs. Ils cherchent plutôt des boucs émissaires pour se dédouaner de leur responsabilité. L’affaire des draps à l’hôpital général en est un exemple flagrant. Ainsi, nous demandons-nous incessamment qui sont les vrais responsables de la débâcle actuelle du pays ? Il y a toute une manipulation de l’opinion publique voulant faire croire que nous serions tous responsables. Alors, avons-nous tous été dans les couloirs du palais national pendant les vingt-neuf (29) ans de la dictature ? Avons-nous tous participé à l’extermination de nos cochons créoles. Avons-nous tous été les défenseurs de la réforme économique de DELATOUR ? Avons-nous tous été au pouvoir pendant ces dix-huit (18) dernières années où la corruption et la criminalité ont atteint leur point culminant ? Avons-nous tous bénéficié du pillage de Port-de-Paix[2] ?
L’heure est venue enfin d’établir la vérité pour que le peuple puisse se démarquer des dealers de drogues, des corrompus et des incompétents qui occupent assez souvent les sphères de L’Etat.

Après le coup d’Etat de 1991 conduisant à l’occupation étrangère, il aurait fallu gérer le pays autrement. Mais, encore une fois, l’avarice de celles et ceux qui voulaient garder le pouvoir à tout prix nous a donné la Minustah. Maintenant, nous vivons notre pire crise économique de ces deux (2) dernières décennies, où 60 % de notre budget est financé par la communauté internationale. Dans une telle situation, la mise sous tutelle tant décriée par les forces démocratiques n’est pas trop loin. De ce fait, Pouvons-nous continuer à tergiverser et laisser l’étranger décider de notre sort ? Nous croyons fermement que non. Cependant, dans un pays où le gouvernement ne peut même pas s’assurer de la disponibilité du carburant sur le marché local, peut-on s’attendre à trop grand-chose ? De notre point de vue, le Président PREVAL a eu raison de dire que l’année 2009 sera très difficile pour le peuple haïtien, puisqu’il se sent entouré d’incapables.
Le premier ministre de son coté prévoit une taxe sur le transport aérien et la télécommunication. Mais, quand est-il de la cigarette et l’alcool ? Ces mesures claironnées par Michèle PIERRE-LOUIS se révèlent insignifiants, vu l’ampleur des besoins sur le terrain. Donc, nous devons nous préparer en conséquence et faire preuve de solidarité envers nos concitoyens.

Par ailleurs, à chaque coucher de soleil, le pays fait un pas vers la régression. Que faut-il faire pour arrêter cette descente aux enfers ? Primo, il faut une réorganisation politique et juridique de l’Etat pour mieux l’adapter aux défis auxquels nous sommes confrontés. Ce processus doit s’inscrire dans la perspective de sa modernisation et de son institutionnalisation (l’Etat). Secundo, il faut placer des citoyens et citoyennes honnêtes et compétents à la tête de l’Etat afin de promouvoir la bonne gouvernance. Tertio, il faut encourager la participation et l’intégration de la jeunesse sur les plans politique, économique, social et culturel. Pour conclure, il nous faut encourager un véritable dialogue social où tous les secteurs de la vie nationale puissent y participer et débattre de l’avenir du pays.

[1] façon commune des haïtiens de désigner les citoyens (ennes) d’origine étrangère.

[2] La police et la justice ont détourné plusieurs millions de dollars chez un trafiquant de drogue nommé Alain DESIR.








Accueil | Plan du site | info visites 316025

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site GOUVERNANCE & POLITIQUE  Suivre la vie du site Politique  Suivre la vie du site Politique Publique   Politique de publication

Haitimonde Network