CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Haïti est sous la menace d’une crise alimentaire selon une étude

lundi 10 décembre 2012 par Administrator

Une nouvelle étude rendue publique vendredi prédit une nouvelle crise alimentaire en Haïti dans les prochains mois. L’étude, soutenue par un groupe de réflexion brésilien, montre que les régions rurales des départements du Nord, de l’Ouest et de Grand’Anse ont subi « des pénuries de nourriture graves » après la tempête Sandy, et le Nordé de novembre. Ces intempéries ont occasionné de graves inondations et le décès de 66 personnes.

Près de 70 % des quelques 1000 ménages interrogés ont déclaré avoir souffert de la faim de façon modérée ou sévère, selon l’étude, intitulée « Après la tempête : l’arrivée de la crise alimentaire en Haïti ». L’étude a été réalisée par Athena Kolbe, Marie Puccio et Robert Muggah, des spécialistes des sciences sociales qui travaillent régulièrement en Haïti.

L’étude fait écho aux avertissements de l’ONU, qui avait prévenu que plus de 1,5 million d’Haïtiens risquaient de souffrir de malnutrition après la perte de leurs récoltes dans la tempête. Jusqu’à 90 % des récoltes de la saison ont été détruites par Sandy, principalement dans le sud du pays, selon les Nations unies. " En considérant tous les facteurs, nous nous attendons à constater une insécurité alimentaire dans six mois ", a déclaré Mme Kolbe, candidate au doctorat en travail social et en science politique à l’université du Michigan, aux États-Unis. « Il y aura beaucoup de régions où il n’y aura pas beaucoup de nourriture, et nous savons ce qui se passe quand il n’y a pas beaucoup de nourriture", a-t-elle ajouté.

Athena Kolbe et les travailleurs humanitaires craignent qu’Haïti assiste à une répétition de ce qui s’est passé en avril 2008. Cette année-là, la hausse du prix des aliments avait provoqué des émeutes meurtrières ayant provoqué le renvoi du premier ministre Jacques Edouard Alexis.

L’étude, appuyée par l’institut Igarape, un groupe de réflexion sans but lucratif de Rio de Janeiro, a été menée auprès de 1355 ménages, avec un taux de réponse de 84,7 %.

LLM / radio Métropole Haïti








Accueil | Plan du site | info visites 321063

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Textes d’Opinion   Politique de publication

Haitimonde Network