CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Haïti célèbre sa diaspora

mardi 22 avril 2014 par Administrator

Le ministre des Haïtiens vivant à l’étranger (MHAVE) François Guillaume II s’engage à redynamiser le ministère qu’il dirige afin de le rendre plus efficace pour servir la diaspora haïtienne. A l’instar du MHAVE, d’autres organisations de la diaspora haïtienne organisent une série d’activités pour marquer la semaine de la diaspora qui se déroule du 21 au 26 avril.

Autour du thème « Pour l’intégration et la participation active de la diaspora », les célébrations mettront à l’honneur la diaspora haïtienne, estimée à 2 millions de personnes à travers le monde, selon François Guillaume II, ministre en charge des Haïtiens vivant à l’étranger. D’après lui, la diaspora haïtienne constitue une richesse pour Haïti, tout en étant très active dans les pays d’accueil tant sur le plan économique que sur le plan social et politique.

Ne cachant pas sa vision, le ministre Guillaume II croit que c’est une prérogative de rapprocher les Haïtiens du terroir et ceux de la diaspora en une seule et même famille, souhaitant que les compatriotes de l’extérieur soient vus non pas comme des observateurs, mais comme des acteurs dans les affaires du pays. « Avec l’appui sans équivoque de l’administration Martelly/Lamothe, ce ministère est une porte ouverte permettant à cette diaspora de participer à l’épanouissement de notre terre natale par le développement des technologies de l’information, la prestation de sécurité alimentaire, l’enseignement, les soins de santé et la mise en œuvre de politiques environnementales adéquates. Il nous faut une intégration réelle de la diaspora pour une Haïti verte », dit le titulaire du MHAVE.

Des organisations de la diaspora s’activentEdwin D’Haïti, initiateur du 1er Sommet européen de la diaspora haïtienne en France, qui se tiendra les 3 et 4 mai 2014, à Paris, estime que c’est une grande première dans la communauté de la diaspora haïtienne de France. De ce fait, M. D’Haïti a fait savoir que la communauté haïtienne de France a pour mission de se rassembler autour de ce grand événement pour recevoir et honorer en grande pompe tous ses valeureux compatriotes et invités de prestige des cinq continents qui vont faire le déplacement jusqu’à Paris. « La communauté haïtienne de France a pour obligation de prouver au reste de la diaspora qu’elle existe bien en tant que la 4e force des Haïtiens vivant à l’étranger ; que Haïti peut compter sur elle. »

De son côté, Jean David Prophète, président du groupe DP Consultations, organise, le dimanche 27 avril 2014, la troisième édition de la Journée nationale de la diaspora haïtienne, qui aura lieu sur le thème « La relève de la diaspora haïtienne montréalaise, une génération en mouvement ! ». Selon Jean David Prophète, la journée de la diaspora devrait être une ouverture de l’État haïtien envers ces fils vivant à l’étranger. « Je pense que le gouvernement haïtien devrait envoyer un signal clair en reconnaissant l’apport de la diaspora à son pays natal. Au cours de ces dernières années, diaspora haïtienne au Canada s’est beaucoup impliquée dans des projets de développement en Haïti. A mon avis, la diaspora pourrait mieux se structurer en prenant les initiatives suivant : la création d’une banque de compétences identifiants les ressources humaines susceptibles d’être mises à contribution en Haïti et l’initiative d’un programme visant l’implication des ressources de la diaspora dans la formation des intervenants dans le secteur clé », ajoute-t-il.

Selon le docteur en droit Jean-Michel Voltaire, qui évolue depuis 20 ans aux Etats-Unis, il a confié que la Journée nationale de la diaspora est devenue insignifiante, car elle représente un jour pour faire des promesses vides à la diaspora et de la donner un chèque sans provision. Pour lui, la diaspora haïtienne, qui a rempli ses devoirs envers Haïti, est privée de son droit fondamental de citoyenneté. Elle ne peut pas participer dans les affaires politiques du pays. Ceux qui sont naturalisés, dans leur propre pays, sont traités comme des étrangers, sans avoir le droit de voter, de se présenter à des fonctions publiques, ou d’occuper des postes élevés au gouvernement.

« Malgré l’amour et le patriotisme de la diaspora haïtienne envers son pays, depuis plusieurs décennies, la relation entre Haïti et sa diaspora peut se résumer en trois mots simples : taxation sans représentation. La diaspora est traitée comme un citoyen de deuxième classe. Mais comment pouvez-vous demander à la diaspora d’investir ses ressources humaines et financières lorsqu’elle n’a même pas le droit de choisir les dirigeants qui prennent les décisions qui concernent leurs vies et investissements », s’interroge M. Voltaire.

Compatriote de la diaspora, Jean D. Vernet II, représentant d’une ONG religieuse en Haïti, confie que la Semaine de la diaspora honore la marche du 20 avril 1990, dont il a été l’un des architectes. Il estime qu’il y a un besoin en vue d’un effort sérieux et continue pour une integration du savoir et des avoirs de tous les Haïtiens pour des lendemains meilleurs.

Evoluant depuis une trentaine d’années dans la diaspora haïtienne, le professeur Esaü Jean-Baptiste précise que la semaine de la diaspora est une initiative très louable. Mais il faut une intégration plus concrète de la diaspora dans les affaires politiques, économiques et sociales du pays. « J’ai fait mes études secondaires et universitaires gratuitement en Haïti. Je garde encore de très bons souvenirs et de fortes attaches en Haïti. Pour un pays dont plus de 80% de ses ressources humaines sont à l’extérieur, donc je serai content si je pouvais être utile à mon pays, indique-t-il. Haïti doit cesser de voir les Haïtiens de la diaspora comme une vache à lait. Il y a de très bon cadres qui vivent à l’extérieur. Nombreux sont ceux qui veulent retourner pour contribuer à la reconstruction du pays. Ayisyen aletranje yo pa dwe konsidere yo kom etranje pou Ayiti ! »

Amos Cincir
mcincir@lenouvelliste.com

Voir en ligne : Le Nouvelliste







Accueil | Plan du site | info visites 385449

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités Nationales et Internationales  Suivre la vie du site Synthese du jour   Politique de publication

Haitimonde Network