CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Haïti - Jeunesse : Nous prenons l’engagement d’être présents

vendredi 3 septembre 2010 par Administrator


« Nous sommes prêts à participer » tel est le cri général prononcé par des enfants et des jeunes réunis ce mardi lors du mini-forum lançant « le Mouvement des Enfants et de la Jeunesse pour la Refondation d’Haïti », organisé par le Ministère à la Jeunesse, aux Sports et à l’Action Civique et l’UNICEF. Une cinquantaine d’enfants et de jeunes issus de programmes de participation de la jeunesse dans des questions d’ordre social et politique, ont clairement exprimé leur l’engagement et leur besoin d’action.

Après de brèves introductions qui portèrent sur le Parlement Jeunesse, l’initiative de l’Agenda Politique pour les enfants et le Mouvement Mondial en faveur des enfants, cinq jeunes déterminés à agir ont clamé leur vision sur des thèmes tirés du plan gouvernemental de réponse au séisme du 12 janvier. En l’occurrence :

* la participation des enfants dans le processus donnant accès à tous à l’éducation et aux services sociaux de base

* l’emploi et les opportunités économiques pour la jeunesse

* les politiques en faveur d’une identité culturelle, les sports et les loisirs

* les interventions face aux vulnérabilités et « Nous prenons
l’engagement d’être présents, j’ai bien dit présents, dans toute consultation sur la Refondation d’Haïti visant à valoriser notre Culture » a déclaré Anne-Marie Magdala Pierre, brigadière au programme Action Civique du MJSAC.

C’est sur le même ton qu’Hanly Carlizaire de l’Association Nationale des Scouts d’Haïti ne décolère pas de l’oisiveté de trop de jeunes et ainsi que Marie Moise Louissaint, du réseau des Ecoles Associées de l’UNESCO et Ambassadrice du Climat pour UNICEF, qui déclara haut et fort : « Les défis sont grands mais notre génération est déterminée à collaborer au nom de cette cause avec tous les secteurs de la vie nationale » parlant de la vulnérabilité écologique du pays.

Les débats qui ont suivi ont permis de mettre en exergue des thèmes tels que l’obligation du service social des universitaires finissant dans tous les domaines, la nécessité de développer un curriculum à la fois académique et pratique pour l’épanouissement des jeunes dans les écoles, l’obligation d’utiliser la situation actuelle pour un changement de mentalités et le besoin de faire parvenir la vision de la jeunesse au niveau des structures officielles tels que le Conseil des Ministres ou la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d’Haïti.

L’UNICEF se propose de continuer cette série de débats au niveau départemental avec ses partenaires de terrain, en prélude aux élections de novembre 2010.








Accueil | Plan du site | info visites 329619

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network