CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Haïti - Élections : Fraudes, la Société Civile dénonce

mardi 30 novembre 2010 par Administrator

Les institutions signataires de la présente déplorent la façon désastreuse dont se sont passées les élections législatives et présidentielles du 28 Novembre 2010. Plusieurs citoyens ont perdu la vie ou ont été grièvement blessés. Des bulletins parallèles ont été frauduleusement introduits dans le circuit, des centres de vote ont été saccagés ou incendiés, des bulletins réguliers ont été emportés ou déchirés. Beaucoup de bureaux ont fermés de façon anticipée sans procès verbal. Un vent de révolte et de fronde a soufflé dans les dix départements du pays. Treize candidats à la présidence ont demandé l’annulation des élections. Plutôt que de se terminer dans le dépouillement serein des urnes, la journée s’est achevée dans des manifestations ou des affrontements de rue.

Tout ceci était prévisible, vu que les recommandations faites par les partis politiques, la société civile et les organismes d’observation électorale de mettre en place un Conseil Électoral Provisoire (CEP) crédible, de respecter les prescrits de la loi électorale, qui ont été ignorés aussi bien par le pouvoir exécutif que par le CEP lui-même. La délocalisation massive des électeurs, à la faveur de la campagne, a privé un grand nombre d’électeurs de la possibilité d’exercer leurs droits civiques. La mise en place d’une machine politique partisane au niveau des délégations et des collectivités territoriales, le changement arbitraire et illégal des superviseurs et des membres de bureaux de vote, les difficultés données aux mandataires et aux observateurs pour remplir leur fonction dans certains bureaux, représentent les gouttes d’eau qui ont fait déborder le vase.

Les institutions signataires de la présente recommandent aux dirigeants nationaux, et à la communauté internationale de prendre très au sérieux l’échec de cette journée électorale, de tirer les leçons qui s’imposent et d’éviter que ce mouvement de colère, qui s’amorce, ne s’étende à d’autres sphères de la vie nationale. Une concertation politique appropriée s’impose pour sortir le pays de cette nouvelle impasse.

Signataires :

Conseil National D’Observation des Élections : (CNO)

Initiative de la Société Civile (ISC)

Conseil Haïtien des Acteurs Non Étatiques (CONHANE)

Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH)

Centre d’Éducation, de Recherche et d’Action en Sciences Sociales et Pénales (CERESS)

Mouvman Famn Aktif Kafou (MOFKA)








Accueil | Plan du site | info visites 319466

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Haiti - Elections Présidentielles du 28 Novembre (...)   Politique de publication

Haitimonde Network