CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Du matériel informatique pour une éducation de qualité en Haïti - par : lenouvelliste.com

vendredi 23 mars 2012 par Administrator

13 tonnes de matériels pédagogiques ont été remis au ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) le jeudi 15 mars 2012. Ce don rentre dans le cadre de la coopération haïtiano-française en vue de renforcer le système éducatif haïtien.

Haïti : Composée essentiellement de matériels informatiques, de livres scolaires et d’autres outils pédagogiques, la cargaison embarquée à Fort-de-France a été transportée par le navire "Dumont D’urville" de la marine française en exercice à proximité d’Haïti. La livraison du matériel eut lieu sur le quai du port de Port-au-Prince, en présence du ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Réginald Paul, de l’ambassadeur de France en Haïti, Didier Le Bret, du commandant supérieur des forces armées des Antilles, le vice-amiral Loïc Raffaëlli, et du recteur de l’académie de la Martinique, André Siganos.

180 modules informatiques, comprenant un vidéoprojecteur, un ordinateur portable, un stylet et une surface de projection par unité, ont été en effet mis à la disposition du MENFP par l’Etat français sous la conduite de M. Siganos et du professeur Albert-Claude Benhamou de la délégation interministérielle à l’éducation numérique en Afrique. D’autres matériels scolaires, notamment des livres et fournitures ont été collectés par une association martiniquaise (YOSHEBED). Selon les membres de la délégation française, des matériels pédagogiques d’une valeur de 600 000 euros sont actuellement mis à la disposition de l’Etat Haïtien pour le renforcement du système éducatif et la formation continue des maîtres.

A la cérémonie de présentation du matériel informatique à l’école nationale de la République du Paraguay, les responsables ont effectué des exercices d’utilisation. Un cours de Sciences expérimentales a même été dispensé à la première année fondamentale où les activités ont eu lieu. Les élèves étaient tous excités de participer au cours et d’utiliser le tableau numérique. Selon les responsables, ce matériel n’est pas là pour remplacer le tableau noir ni le professeur, mais rendra le cours plus réel et facilitera l’interaction entre professeurs et élèves. « Le professeur sera toujours là. Mais quand il dira qu’on mastique avec les molaires, les élèves pourront mettre une image sur le mot », a déclaré, l’un des initiateurs.

Pour l’ambassadeur de France en Haïti, Didier Le Bret, ce matériel favorisera la réforme pédagogique du système -dont il estime qu’un remaniement est nécessaire-, donnera au professeur des outils qui le valorisent dans l’exercice de son métier et connectera les élèves au reste du monde. Il a fait état de l’importance de la technologie numérique dans l’éducation et de l’exploit des ces outils dans plusieurs pays du continent africain et en France. M. Le Bret a cependant mis l’accent sur l’importance de la conviction du peuple haïtien et des responsables de l’Etat pour le renforcement du système éducatif. Ce matériel servira également, selon André Siganos, de lieu d’échange entre les enseignants haïtiens et ceux des autres pays francophones. Il promet, entre autres, son soutien entier aux institutions déjà sur place qui travaillent dans le domaine, notamment Haïti futur, pour la parfaite utilisation et le plein rendement de ces outils éducatifs.

Le ministre de l’Éducation nationale a exprimé sa reconnaissance envers la France et ses partenaires pour le don de ce matériel informatique. Il a affirmé que ces outils seront d’un essor considérable dans la lutte du gouvernement en place à, en plus de rendre l’éducation accessible à tous, donner une éducation de qualité qui est devenue pour les dirigeants une priorité depuis quelque temps. Ils serviront, en plus à dispenser des cours en salle de classe, à renforcer la formation continue des enseignants dans les différentes écoles fondamentales d’application et centres d’appuis pédagogiques (EFACAP). Comment les matériels seront-ils mis à la disposition des écoles, comment sera-t-elle fournie l’énergie électrique pour leur utilisation. Autant de questions qui mériterait d’ avoir des éléments de réponse. M. Paul a fait savoir que les écoles nationales seront les premières à bénéficier du stock qu’il juge insuffisant. Déjà, il promet aux gouvernements haïtiens et français d’utiliser les outils à bon escient pour une amélioration considérable de la qualité de l’éducation en Haïti.

Nathalie Verné

neethantaly86@yahoo.fr

Source : www.lenouvelliste.com








Accueil | Plan du site | info visites 341988

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network