CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Droits humains : La Rép.dominicaine échoue à son Examen périodique universel

samedi 8 février 2014 par Administrator

Les États-Unis ont demandé aux autorités dominicaines de ne pas dépouiller de leur nationalité les personnes ciblées par l’Arrêt TC 168-13.

Cette initiative américaine a eu lieu lors de l’Examen périodique universel (EPU ) du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies , qui s’est tenue hier à Genève , Suisse dans le cadre de la 18e session.

Le Groupe de travail du Conseil des droits de l’homme chargé de l’Examen périodique universel a tenu sa dix-huitième session à Genève, du 27 janvier au 7 février 2014, pour examiner la situation des droits de l’homme dans 14 États, dont la République dominicaine.

Alors que la Suisse recommande de garantir les droits des victimes de l’arrêt, le Portugal demande qu’une attention particulière soit accordée aux enfants dans le processus de régularisation et l’application de la loi spéciale de naturalisation que le président Medina s’est engagé à soumette à la chambre des députés.

Plus de 20 pays participants au total ont souhaité voir la République dominicaine abandonner définitivement son intention d’appliquer rétroactivement l’arrêt TC 168-13 au détriment de plus de 250.000 Dominicains d’ascendance haïtienne.

L’Examen Périodique Universel est un mécanisme nouveau et unique des Nations Unies commencé en avril 2008 et qui consiste en l’examen de tous les pays du monde, tous les quatre ans et demi, sur leurs pratiques en matière de droits de l’homme.

Les objectifs de l’Examen périodique universel

L’amélioration de la situation des droits de l’homme sur le terrain ;
le respect par l’État de ses obligations et engagements en matière de droits de l’homme et l’évaluation des faits nouveaux positifs et des difficultés rencontrées ;
Le renforcement des capacités de l’État et l’assistance technique en consultation avec l’État intéressé et avec l’accord de celui‑ci ;
La mise en commun des meilleures pratiques entre les États et les autres parties prenantes ;
Le soutien à la coopération pour la promotion et la protection des droits de l’homme ;
L’encouragement à coopérer et à dialoguer sans réserve avec le Conseil, les autres organes relatifs aux droits de l’homme et le Haut‑Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.

HA/radio Métropole Haïti

Voir en ligne : radio Métropole Haïti







Accueil | Plan du site | info visites 322634

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network