CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Des orphelinats frappés d’interdiction de fonctionnement - par : Nathalie Verné, Lenouvelliste.com

lundi 16 janvier 2012 par Administrator

L’institut du Bien-être social et de recherches (IBESR) a procédé, à la fin de la semaine écoulée, à la fermeture de trois orphelinats. Selon la directrice générale de l’IBESR, Arielle Jeanty Villedrouin, la fermeture de ces centres d’accueil pour enfants, dont le fonctionnement ne répondait pas aux normes, s’est effectuée selon des provisions légales.

Haïti : Les orphelinats Foyer Bel Amour, Oeuvre de la divine miséricorde et SHADEC ne fonctionnent plus depuis leur fermeture, le vendredi 13 janvier 2012, par l’IBESR, avec l’appui de la justice haïtienne, de la brigade de la protection des mineurs de la Police nationale d’Haïti. Ces institutions, sises respectivement à lafleur Ducheine, à Delmas 35 et à Pernier 6, ont été forcées de suspendre leurs activités.

Les responsables de l’IBSER (chargé du contrôle et du suivi des maisons d’enfants en Haïti) ont dit constater, après inspection, que le fonctionnement de ces maisons d’enfants ne répondaient pas aux normes de protection de l’enfance en institution, conformément au décret-loi du 22 décembre 1971 régissant le fonctionnement des oeuvres sociales, a fait savoir Mme Villedrouin.

Selon Mme Villedrouin, IBESR a agi dans le cadre de sa mission, celle de protéger les enfants dans les maisons d’accueil. Jugeant que les conditions de vie dans ces orphelinats représentaient un danger pour ces enfants, les dossiers évaluatifs de ces instituions ont été transférés au parquet de Port-au-Prince pour les suites utiles. « Quand nous estimons que les enfants sont en danger, sont mal nourris et n’ont pas accès à la santé, notre travail est de fermer ces centres », a-t-elle déclaré. Le dossier suit actuellement son cours à la justice. Les enfants qui ont été accueillis dans les orphelinats Foyer Bel Amour, Oeuvre de la divine miséricorde et SHADEC sont provisoirement reçus à SOS Village, à la Maison des anges, à Enfant Jésus et à Jardin de Béthel, quatre autres orphelinats de la capitale.

La directrice a également mis l’accent sur la nécessité pour les responsables d’orphelinat de faire enregistrer leurs institutions à l’Institut de Bien-être social. Selon les chiffres fournis par la directrice de l’IBESR, le pays compte actuellement 700 orphelinats dont environ 75 fonctionnent avec l’ autorisation de l’Etat et selon les normes. Elle invite ainsi tous les secteurs à la lutte, spécialement les bailleurs internationaux, à ne pas subventionner les maisons d’enfants non reconnues par l’Etat, n’ayant pas l’autorisation de fonctionner décernée par les instances compétentes. « Certains centres fonctionnent sans que nous ne soyons au courant. Si elles ont réussi à commencer à fonctionner, c’est qu’elles ont reçu de l’aide », a-t-elle continué.

Arielle Jeanty Villedrouin a profité de l’occasion pour annoncer que des mesures seront prises et renforcées pour régulariser le fonctionnement des orphelinats dans le pays. Elle a annoncé, entre autres, que l’institution qu’elle dirige travaille à la construction d’un centre de transit pour héberger les enfants qui se retrouveront à l’avenir dans des situations similaires.

Nathalie Verné

neethantaly86@yahoo.fr








Accueil | Plan du site | info visites 342417

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network