CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Des investisseurs américains intéressés par la zone frontalière

vendredi 11 novembre 2011 par Administrator

Une délégation de fonctionnaires américains ont effectué une visite de prospection dans la zone frontalière de Dajabón, jeudi dernier, afin d’évaluer les domaines dans lesquelles qu’ils pourraient canaliser leurs investissements en vertu de la loi 28-01 promulguée en 2001 sur les incitations au développement frontalier. De nombreuses personnalités importantes des USA, dont le commissaire de la ville d’Orlando, Tony Antonio Ortiz, faisaient partie de cette délégation..

Une délégation de fonctionnaires américains venant de la ville d’Orlando a effectué une visite au niveau de la zone frontalière de Dajabón afin d’évaluer les domaines dans lesquelles ils pourraient canaliser leurs investissements en vertu de la loi 28-01 promulguée sur les incitations au développement frontalier. À la tête de cette délégation, se trouvaient notamment le commissaire Tony Antonio Ortiz et le consul général d’Haïti à Atlanta, Gany Thomas.

La sénatrice de la province de Dajabón, Sonia Matthieu Espinosa, a annoncé une série de visites d’autres investisseurs étrangers dans les prochains jours, parmi lesquelles figurent une délégation brésilienne, qui devrait arriver en République dominicaine dans la première semaine de décembre.

Jeudi dernier, le commissaire de la ville d’Orlando, en Floride, et le consul général d’Haïti à Atlanta, Antonio Ortiz et Gany Thomasse sont réunis dans la capitale avec des membres de la Commission bicamérale chargée des affaires frontalières du congrès national, où ils ont manifesté leurs intérêts à visiter la zone frontalière. Au cours de celle-ci, ils étaient accompagnés des législateurs José Francisco López, Santiago Euphrasie Meran Luis Enrique Castillo, Eugenio Mendez et Miguel Angel Ledesma Achille et Hector Peguero Darius Feliz.

De son côté, le parlementaire Rafael Mendez, président du Comité permanent des affaires frontalières de la Chambre des représentants, a remercié les visiteurs pour leur intérêt à venir dans le pays afin d’investir dans la zone frontalière.

À l’issue de cette visite, le commissaire d’Orlando Tony Antonio Ortiz a fait savoir qu’il avait beaucoup appris du peuple dominicain. « Nous avions beaucoup appris de cette visite de partage. Nous souhaiterions une collaboration franche et respectant la fierté des deux peuples », a-t-il indiqué. Tony Antonio Ortiz et le consul général d’Haïti à Atlanta, Gany Thomas, ont exprimé leur volonté de faire des échanges, à la fois dans le domaine culturel et celui d’affaires.

Pour sa part, le directeur du Conseil de coordination pour le développement frontalier, Miguel Cruz Jimenez, s’est félicité des facilités accordées par la loi 28-01 incitant les intéressés à investir dans la zone frontière. À noter que la loi 28-01 de 2001 créa une zone spéciale de développement frontalier. Elle déclare d’intérêt national la promotion et la protection des entreprises qui dans le but de promouvoir le développement de la région frontalière avec le pays voisin d’Haïti, pour lequel est établi un régime préférentiel qui accorde le droit, assujetti à des limitations spécifiques, à des encouragements fiscaux spéciaux.

Pierre Ricardo Placide

ppricardo1983@yahoo.fr








Accueil | Plan du site | info visites 321124

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECONOMIE & SOCIETE  Suivre la vie du site Perspectives  Suivre la vie du site Observations   Politique de publication

Haitimonde Network