CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com
Assainissement

Des écoliers de Cabaret décident de prendre leur environnement en main

lundi 10 mars 2014 par Administrator

A l’occasion de la Journée mondiale de l’assainissement, plus d’une centaine d’élèves du Collège des philosophes de Cabaret et du Collège moderne de Cabaret (nord de la capitale), ont enlevé vendredi, les détritus et les fatras qui jonchaient les rues de leur communauté. Armés de leurs outils et de leur bonne volonté, ces écoliers ont décidé de prendre leur environnement en main, faute de compter sur les autorités.

Munis de râteaux, de pelles, de brouettes et de fourches - qu’ils ont achetés eux-mêmes -, les centaines d’élèves de ces deux institutions scolaires se sont attaqués à la saleté qui enlaidissait leur environnement, notamment au niveau du centre-ville de Cabaret, de l’avenue Soleil, des rues de l’Enterrement et de Bas-du-Clos. Organisée sur le thème « Nan tèt ansanm nap kenbe kominote a pwòp », cette activité visait à inciter les habitants de cette communauté du nord de la capitale à accomplir des actions citoyennes et à garder leur environnement propre.

Selon Jacquelin Petit-Vil, élève de 3e et secrétaire du comité central du Collège des philosophes de Cabaret, cette initiative, organisée pour la première fois dans le milieu scolaire, a été l’occasion pour ces jeunes écoliers d’encourager les habitants de cette communauté à pratiquer le civisme.

« C’est donc pour changer ces mauvaises habitudes et provoquer une réaction chez les riverains que nous avons décidé de mobiliser les élèves pour cette grande première. C’est du civisme et ça s’apprend à cet âge-là. S’ils prennent conscience qu’il faut respecter leur quartier, c’est gagné, car ce sont eux les citoyens de demain », indique Petit-Vil.

Pour Sandro Pierre-Vil, président du comité central du Collège des philosophes, avec des projets participatifs, les jeunes peuvent s’engager pour une amélioration positive de leur environnement. « Nous devons prendre notre responsabilité en tant que futurs citoyens et leaders de demain. Nous ne devons pas toujours attendre que l’Etat fasse tout pour nous. »

« L’occasion a été pour nous d’encourager chaque citoyen dans notre communauté à pratiquer le civisme, dit Sandro Pierre-Vil. Notre but est de changer les mauvaises habitudes et de provoquer une réaction positive chez les habitants. On appelle ça du civisme, de la participation citoyenne et ça s’apprend... »

Amos Cincir
mcincir@lenouvelliste.com

Voir en ligne : Le Nouvelliste







Accueil | Plan du site | info visites 272184

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site EDUCATION  Suivre la vie du site Jeunesse & Education   Politique de publication

Haitimonde Network