CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Des agents douaniers bientôt le long de la frontière

mardi 9 avril 2013 par Administrator

De Ouanaminthe à Anse-à-Pitres, 125 agents douaniers seront déployés sur la frontière entre Haïti et la République dominicaine dans les six prochains mois. Sur les grands axes routiers comme dans certains endroits clés, des agents seront présents pour contrôler les marchandises et lutter contre la contrebande, la fraude et la corruption.

De Ouanaminthe à Anse-à-Pitres, 125 agents douaniers seront déployés sur la frontière entre Haïti et la République dominicaine dans les six prochains mois. Sur les grands axes routiers comme dans certains endroits clés, des agents seront présents pour contrôler les marchandises et lutter contre la contrebande, la fraude et la corruption. Dans six mois, ces agents seront répartis notamment sur les 350 kilomètres de la ligne frontalière avec le voisin dominicain. C’est du moins la promesse faite par le directeur général de l’Administration générale des Douanes (AGD), Fresnel Jean-Baptiste.

Le directeur général de l’AGD, qui intervenait en marge de la cérémonie d’ouverture de la session de formation, dit attendre beaucoup de ces 125 agents de la douane. Ces derniers seront formés en législation douanière, en sécurité de contrôle et en maniement des armes à feu. Tous ont été recrutés par voie de concours. Interrogé sur la parité dans la sélection, Fresnel Jean Baptiste a confié que « seules comptaient pour les responsables les meilleures notes en mathématiques, en français et en culture générale ».

Comme les douaniers ont un statut particulier dans la fonction publique, des incitatifs - primes, parts de saisie prévus, avantages sociaux - leur seront offerts tels que prévus par le code douanier. Fresnel Jean-Baptiste nuance que le salaire, aussi important soit-il, ne doit pas être le seul stimulant pour bien travailler.

Le Premier ministre haïtien, Laurent Salvador Lamothe, croit, pour sa part, que l’objectif principal est de changer l’image d’Haïti en limitant au maximum les pertes imputables à la corruption. Tout en soulignant l’importance d’une telle initiative, il reconnaît que la tâche ne sera pas facile, considérant l’importance des activités illicites le long de la frontière : « Vous avez en face un ennemi intelligent et expérimenté, souvent puissant ».

Les hommes et femmes recrutés auront à suivre quatre mois de formation théorique et deux mois de stage. Diverses instances interviendront dans le cadre de cette formation, dont le gouvernement français et la Police nationale d’Haïti (PNH).

D.J.








Accueil | Plan du site | info visites 342417

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network