CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Création de 400 000 emplois, le ministre Wilson Laleau cherche encore les informations

jeudi 11 avril 2013 par Administrator

Le ministre du Commerce et de l’Industrie digère très mal les commentaires parfois défavorables, suite aux annonces du chef de l’Etat concernant les 400 000 emplois qui auraient été déjà créés par l’administration Martelly-Lamothe. « Les gens disent beaucoup de choses. Ils utilisent ce dossier à des fins politiques », a déclaré mercredi Wilson Laleau, très critique envers les détracteurs du gouvernement.

Il pense que les préoccupations de ceux qui voudraient savoir dans quels secteurs ont été créés ces 400.000 emplois ne sont pas fondées. D’une manière générale, la question de l’emploi ne concerne pas un ou des secteurs en particulier en négligeant d’autres, a fait savoir l’ancien recteur aux affaires académiques de l’Université d’Etat d’Haïti.

Incapable de confirmer les chiffres avancés par le président de la République, le ministre du commerce et de l’Industrie dit compiler les informations. Elles seront publiques d’ici la semaine prochaine, a promis M. Laleau qui n’a pas non plus démenti le chef de l’Etat. Prudent comme un serpent, Il explique que Michel Martelly dispose dans son équipe de nombreux éléments qui pourraient lui fournir certaines informations dont il ne dispose pas lui-même pour le moment.

Tenant compte du volume des projets en phase d’exécution au niveau de certains ministères tels l’Environnement, l’Agriculture et les Travaux publics, Wilson Laleau est quand même convaincu que des milliers d’emplois bien que non durables ni structurants ont été créés par l’actuelle équipe au pouvoir. Le ministère des Travaux publics, Transport, Communication et Énergie en a à lui seul produit plus d’un millier, a estimé l’économiste soulignant que la création d’emplois durables dans le pays devra prendre du temps.

Le ministre a par ailleurs fait état des difficultés à recenser les petites et moyennes entreprises dans le cadre d’un programme lancé par le ministère depuis plusieurs mois. A Port-au-Prince surtout, les responsables de ces entreprises sont très réticents à fournir les informations sur leur situation. On ne peut pas accompagner ces structures qui ont un rôle fondamental dans la création d’emplois à caractère durable, a déclaré Wilson Laleau.

Danio Darius

daniodarius001@yahoo.com








Accueil | Plan du site | info visites 340575

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECONOMIE & SOCIETE  Suivre la vie du site Perspectives  Suivre la vie du site Observations   Politique de publication

Haitimonde Network