CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Confusion autour de la détention de 5 étudiants de l’UEH

mercredi 12 décembre 2012 par Administrator

Une grande confusion règne en ce qui a trait à la détention de 5 étudiants de la faculté de Droit appréhendés le lundi 10 décembre 2012 dans l’enceinte de la faculté. Ni le chef du Parquet Lucmane Dellile ni ses suppléants n’étaient présents hier au Parquet pour une nouvelle audition des étudiants.

A l’issue de leur première audition par le substitut, Gerald Norgaisse, lundi soir les étudiants avaient été retenus uniquement sur décision du chef du Parquet.

Plusieurs parlementaires dont les députés Arnel Bellizaire, Sorel Jacinthe, Elourne Doreus et Beguens Theus accusent le Premier Ministre Laurent Lamothe d’avoir ordonné le maintien en détention des étudiants. Faux rétorque M. Dellile qui s’est gardé de donner une date pour la libération des étudiants. " L’essentiel sera fait " promet le commissaire du gouvernement qui a une fois de plus lancé un appel au calme à l’endroit des étudiants.

Le ministre de la justice, Jean Renel Sanon, a également démenti les accusations contre le chef du gouvernement. Il s’agit d’allégations méchantes et mensongères, juge le ministre Sanon pour qui la justice doit suivre son cours dans ce dossier.

Le député Tolbert Alexis assure également que le Premier Ministre Lamothe ne s’était pas impliqué dans le dossier. Le juriste qui s’est entretenu hier matin avec les 5 étudiants s’interrogent sur les motivations de ceux qui ont voulu faire porter le chapeau au Premier Ministre qui participait à un diner aux Etats-Unis au moment des faits.

Le ministère de la justice révèle que les étudiants sont accusés de trouble à l’ordre public et atteinte à la propriété privée.

Cependant des parlementaires et les avocats des étudiants font valoir qu’ils ont été appréhendés dans l’enceinte de la faculté alors qu’ils réclamaient justice pour leur camarade Damael D’Haïti, assassiné le 10 novembre 2012.

En faisant usage de gaz lacrymogène contre les étudiants les forces de l’ordre ont partiellement incendié le local de la faculté d’ethnologie hier. Les étudiants annoncent la poursuite de la mobilisation jusqu’à satisfaction de leurs revendications.

LLM / radio Métropole Haïti








Accueil | Plan du site | info visites 321309

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network